Sandman Nightmare Country 1 - Tynion IV - Estherren

BLOG EN MODE DÉGRADÉ ON REFERA MIEUX QUAND ON POURRA MIEUX. JUSQUE LÀ, LECTEUR, POUR ENCORE QUELQUES MOMENTS, IL TE FAUDRA ACCEPTER DE ME FAIRE CONFIANCE SUR JUSTE DEUX OU TROIS LIGNES. Sortie chez Urban du tome 1 du cycle Sandman Nightmare Country , traduit par l'incontournable Patrick Marcel. L'infâme Corinthien y est de retour dans le monde, à la recherche d'un autre cauchemar mortel, celui-ci non créé par Dream. Aidé de deux monstres sadiques à mi-chemin entre des Cénobites de Hellraiser et le couple Travolta/Jackson de Pulp Fiction , le mystérieux nouveau cauchemar, à l'origine inconnue, assassine tous ceux qui peuvent le repérer ; il traque ici notamment une jeune artiste qui a le malheur de le voir quand les autres ne le peuvent pas, et dont l'entourage est la tragique victime collatérale de ce don. Comme dans le brillant The Nice House on the Lake (qui sort d'ailleurs en VF chez Urban et que je conseille très vivement) , J. Tynion IV plonge le lecteur

Fog et pucerons

La collection e-baskerville, dirigée par Jean-Daniel Brèque, édite ou réédite, sous forme numérique, des romans ou nouvelles de « L’Age d’or des conteurs », entre 1880 et 1914. On y trouve des récits fantastiques ou policiers, simples dans leur narration et riches tant en figures marquantes qu’en rebondissements. La patte est caractéristique de l’aventure telle qu’on la concevait à l’époque victorienne. Ca se lit vite, avec plaisir, et facilement.


"La fin de Londres" raconte, dans une texte bref à la lecture très rapide, quelle apocalypse toucha Londres, tuant toute sa population. On y voit les effets, déjà, de la dégradation de l'environnement, et comment la vie ne tient parfois qu'à un heureux hasard.


"L’exterminateur", bref également et doté d'une couverture exquise, confronte un "savant fou" haineux à un médecin de campagne intègre et courageux. Où l'on voit que l'humanité toute entière n'a dû sa survie qu'à la perspicacité et à l'abnégation d'un brave homme.
Si on aime les mécahnts insectes, on pourra approfondir en lisant le très délirant comic The Exterminators.

Deux lecture idéales pour liseuses, téléphones et transports en commun.

La fin de Londres et L'exterminateur, Robert Barr

Commentaires

Anonyme a dit…
Petite précision: "L'Exterminateur" se trouve en exclusivité tout le mois d'avril sur le site des Moutons électriques. Il sera également en vente à partir du 1er mai sur les plates-formes amazon.fr, fnac.com et kobobooks.fr, où l'on trouve déjà "La Fin de Londres".
Jean-Daniel Brèque
Gromovar a dit…
Dont acte :)