Les Divis - Brian Catling

Les Divis est le troisième et dernier tome du cycle de Vorrh . Il paraît en français dans une traduction de Nathalie Mège, toujours chez Outrefleuve. Tome 3 donc review forcément courte car tu sais ou devrais savoir, lecteur, de quoi il retourne lorsqu'on prononce, non sans frémir, le nom oublié et terrifiant de Vorrh. Brian Catling (récemment décédé hélas) y lie les fils de l'intrigue complexe qu'il avait tissés dans les deux volumes précédents. D'Ismael (étonnant, non ?)  à Modesta en passant par le professeur Schumann, Cyrena Lohr, Sidrus, ou l'incroyable Undeswilliams, tous sont là pour de dernières scènes qui, parfois, sont faites de flashbacks. Et n'oublions pas pour ce grand final, même si Dieu semble l'avoir fait, ces Ancêtres qui, après avoir failli, se sont endormis ou éparpillés à la surface de la Terre. N'oublions pas non plus que la Création dont nous faisons partie est menacée (par Dieu lui-même – spécial dédicace à Marguerite Imbert car

Fog et pucerons

La collection e-baskerville, dirigée par Jean-Daniel Brèque, édite ou réédite, sous forme numérique, des romans ou nouvelles de « L’Age d’or des conteurs », entre 1880 et 1914. On y trouve des récits fantastiques ou policiers, simples dans leur narration et riches tant en figures marquantes qu’en rebondissements. La patte est caractéristique de l’aventure telle qu’on la concevait à l’époque victorienne. Ca se lit vite, avec plaisir, et facilement.


"La fin de Londres" raconte, dans une texte bref à la lecture très rapide, quelle apocalypse toucha Londres, tuant toute sa population. On y voit les effets, déjà, de la dégradation de l'environnement, et comment la vie ne tient parfois qu'à un heureux hasard.


"L’exterminateur", bref également et doté d'une couverture exquise, confronte un "savant fou" haineux à un médecin de campagne intègre et courageux. Où l'on voit que l'humanité toute entière n'a dû sa survie qu'à la perspicacité et à l'abnégation d'un brave homme.
Si on aime les mécahnts insectes, on pourra approfondir en lisant le très délirant comic The Exterminators.

Deux lecture idéales pour liseuses, téléphones et transports en commun.

La fin de Londres et L'exterminateur, Robert Barr

Commentaires

Anonyme a dit…
Petite précision: "L'Exterminateur" se trouve en exclusivité tout le mois d'avril sur le site des Moutons électriques. Il sera également en vente à partir du 1er mai sur les plates-formes amazon.fr, fnac.com et kobobooks.fr, où l'on trouve déjà "La Fin de Londres".
Jean-Daniel Brèque
Gromovar a dit…
Dont acte :)