Vertèbres - Morgane Caussarieu

Avril 1997, Vieux-Boucau-les Bains, dans les Landes. Jonathan dit Jojo, un écolier de dix ans, est enlevé, emmené dans une camionnette par une « femme à barbe » si l'on en croit les témoignages de Sasha et Brahim, ses deux amis présents au moment des faits. Après une semaine d'inquiétude sourde pour la population de la petite station balnéaire – et singulièrement pour Sasha, Brahim, et Marylou, la mère de Jojo – l'enfant reparaît. Retrouvé par la gendarmerie sur une aire d'autoroute, Jojo est hagard, mutique, il a une vilaine blessure au flanc, et surtout, surtout, il a perdu toute la graisse qui faisait de lui un obèse morbide, diabétique entre autres pathologies. Réapparaître spontanément après un enlèvement est déjà étrange, mais réapparaître en ayant perdu 50 kilos en 7 jours, là, on dépasse l'entendement de quiconque. Qu'importe, dans l'immédiat, ce « détail ». La gendarmerie est contente d'avoir retrouvé un enfant vivant après 48 heures, ses amis s

L'homme illustré, Ray Bradbury


Dans "Trois automnes fantastiques", gros volume signé Ray Bradbury et publié chez Lunes d'Encre, on trouve, sous une même couverture, "L'homme illustré" et "Le pays d'octobre", deux recueils de nouvelles, et le court roman "La foire des ténèbres". Je n'évoquerai ici que "L'homme illustré" (dont je signale qu'on peut se le procurer indépendamment en poche chez FolioSF), pour en dire que le lecteur y trouvera de la SF classique de l'Age d'Or, une littérature du "Et si ?", simple et abordable, qui s'intéresse moins à la plausibilité scientifique qu'aux effets du progrès sur l'être humain.

Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 72, et elle ne reviendra ici qu’un an après la sortie de la revue (c’est à dire, pfff…).

Je peux au moins donner le résumé de la couv’ car celui-ci est disponible partout :

«Il retira sa chemise et la roula en boule. De l'anneau bleu tatoué autour de son cou jusqu'à la taille, il était couvert d'Illustrations."Et c'est comme ça jusqu'en bas", précisa-t-il, devinant ma pensée. "Je suis entièrement illustré. Regardez !"Il ouvrit la main. Sur sa paume, une rose. Elle venait d'être coupée ; des gouttelettes cristallines émaillaient ses pétales délicats. J'étendis ma main pour la toucher, mais ce n'était qu'une image."Mais elles sont magnifiques ! m'écriai-je.- Oh oui, dit l'Homme Illustré. Je suis si fier de mes Illustrations que j'aimerais les effacer en les brûlant. J'ai essayé le papier de verre, l'acide, le couteau... Car, voyez-vous, ces Illustrations prédisent l'avenir."» Dix-huit Illustrations, dix-huit histoires à fleur de peau par l'un des plus grands poètes du fantastique et de la science-fiction.

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :



Commentaires

Raven a dit…
lu il y a un moment (en version poche !), j'avais tout simplement adoré... Le genre de texte qui mériterait une relecture tient !
Gromovar a dit…
Il y aura plus de détails dans le Bifrost mais visiblement ut n'as pas besoin d'être convaincu.