Willie le zinzin, Stephen King dans Bifrost 104

Dans le Bifrost 104 , en plus de la critique de toutes les nouveautés SFFF et des rubriques habituelles, on trouve une nouvelle de Stephen King en exclusivité mondiale (excusez du peu) . Elle s'intitule " Willie le zinzin " et parle de pandémie Covic, mais pas que. Oh non, pas que. King, en vieux maitre de l'horreur, y prouve qu'avec très peu de pages on peut écrire un texte aussi troublant que surprenant, un texte qui illustre l'adage selon lequel Il n'y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir .

RIP Ray Harryhausen


Ray Harryhausen, brillant créateur d'effets spéciaux quand rien n'était numérique, est mort hier à 93 ans. Il apporta au cinéma un merveilleux qui rappelle à tous qu'avant d'être le 7ème art, celui-ci naquit comme "Lanterne magique".

Je suis venu très jeune à la SFFF par la lecture des "Conquérants de l'Impossible" de Philippe Ebly ; grâce aussi aux films truqués par Ray Harryhausen que mes parents m'amenaient voir au cinéma. Je crois qu'après avoir vu la scène d'où la photo ci-dessus est extraite, mon destin était scellé.

Fare well Ray. Say Hi to the Gods !

Commentaires

Une des étoiles de la grande époque (où le cinéma était encore un art avant d'être une industrie)s'éteint. Notre ciel se vide petit à petit et nos yeux brillent de moins en moins souvent...
Gromovar a dit…
Très joliment dit et fort juste.
Elessar a dit…
Simbad ainsi que Jason et les argonautes ont fait partis des films que j'adorai voir tout gamin et que je peux encore voir avec grand plaisir. Malgré les années et même si l'on sent que ça date, je trouve que ça n'a pas vieillit tant que ça.
Et les derniers choc des titans n'arrivent pas à la chevilles de ces films.
Bref, c'est triste mais il a eu une belle et longue vie à faire rêver des tas de gens et ça c'est cool.

RIP.