Arrowsmith - Busiek - Pacheco

1915, la guerre déchire l’Europe; ses protagonistes l’ignorent mais elle est partie pour durer longtemps. A moins que… A moins que, dans l’Europe uchronique créée par Kurt Busiek et Carlos Pacheco, les choses ne tournent autrement. Si ça ne tenait qu’à Fletcher Arrowsmith, en tout cas, elle serait plus courte. Mais il faudrait déjà que le jeune homme, fils du forgeron d’Herbertsville (Connecticut, Etats-Unis de Colombie) , puisse intégrer l’Unité d’Elite Aérienne, ce corps de fous volants qui patrouillent avec leurs dragonnets au-dessus des tranchées de Gallia et affrontent dans des duels épiques et toujours sanglants leurs ennemis des Empires Centraux. A la lecture de ce qui précède, tu auras compris, lecteur, que le monde d’Arrowsmith est uchronique. 1100 ans après la Paix de Charlemagne, le monde est fait de nations qui ne ressemblent qu’en partie à celles que tu connais. De plus il est baigné, et là l’uchronie se double de fantasy, dans une magie absente du nôtre et habité, au coté

Tir au pigeon


"Traqueur stellaire" est une nouvelle de Guillaume Stellaire, tenancier du blog Traqueur Stellaire justement et membre fondateur du Prix Planète-SF des blogueurs, lisible dans le numéro 20 de l'excellente revue Géante Rouge.

Dans une forme skirmish de SF militariste, Stellaire emmène le lecteur à la suite d’un ex humain modifié pour le combat, un exterminateur d’aliens efficace et totalement amoral, ce que le sergent Hartman aurait nommé « un prêtre de la mort priant pour la guerre ».

Dans un univers humain dominé par la mégacorporation UGIT, qui assure transport et logistique spatiale, guerre, extermination, et colonisation, sont les trois sources de la croissance économique (une idée pour notre PR ?).

De combat en combat, mais surtout de massacre en massacre, le Traqueur Stellaire se déplace comme dans un rêve éveillé et sanglant, jusqu’à la découverte de l’inimaginable vérité.

Le récit humano-centré, le contact uniquement guerrier avec des aliens dont on ne connaît jamais la réalité essentielle rappellent, en version très courte, l’ambiance de « La guerre éternelle » d’Haldeman.

Traqueur stellaire, Guilaume Stellaire

Cette nouvelle participe au Challenge JLNN

Commentaires

Guillmot a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Gromovar a dit…
My pleasure :)
Il y a comme un air de Warhammer. :)
Xapur a dit…
Hé hé, ça a l'air bien !