Reus 2066 - Pablo Martin Sanchez

Jeudi 24 juin 2066. Un peu plus de trois mois avant la fin du moratoire d’évacuation de la péninsule espagnole selon les termes du pacte de la Honte. Trois mois avant que l’Espagne tout entière devienne l’une des bases militaires des forces alliées dans la Troisième Guerre Mondiale. Dans cette perspective, les Espagnols doivent évacuer vers d’autres pays où ils seront, tant bien que mal, accueillis. La plupart l’ont déjà fait. Quelques acharnés résistent, ne veulent pas quitter leur terre. Pablo, 89 ans, est l’un de ces acharnés. Avec onze autres récalcitrants comme lui, il occupe le Pere Mata, un asile psychiatrique reconverti en centre gériatrique dans les environs de la ville de Reus, en Catalogne. Ancien écrivain qui n’a plus écrit une ligne depuis longtemps, Pablo se remet en ce 24 juin à tenir un journal. C’est ce journal que tu liras, lecteur, si tu parcours les pages de Reus, 2066 , dernier roman traduit en français de Pablo Martin Sanchez et troisième volume de la biographie f

Les sélections pour le prix Masterton 2013

Les finalistes du prix Masterton 2013 sont connus. Résultat final en mars.

1) Romans francophones :

La Chimère aux ailes de feu de Li Cam, Griffe d’Encre
Dans les veines de Morgane Caussarieu, Mnémos 
Le premier sang de Sire Cédric, Le pré aux clercs 
La Baronne des Monts Noirs de Céline Guillaume, Terre de Brume
Le souffle des ténèbres de Frédéric Livyns, Val Sombre
Ange Maudit de Frédéric Merchadou, Malpertuis
120 journées de Jérôme Noirez, Calmann-Levy

2) Romans traduits :

Les Rivières de Londres de Ben Aaronovitch, J’ai Lu (traduit par Benoit Domis)
Charley Davidson, Première tombe sur la droite de Darynda Jones, Milady (traduit par Isabelle Pernot)
L’ascension du gouverneur (The Walking dead T1) de Robert Kirkman & Jay Bonansinga, Le livre de poche (traduit par Pascal Loubet)
Darksiders, le caveau des abominations de Ari Marmell, Milady (traduit par Cédric Degottex)
40 jours de nuit de Michelle Paver, Hachette (traduit par Blandine Longre)

3) Nouvelles :

Au réveil il était midi de Claude Ecken, L’Atalante
"Les soeurs de la Tarasque" de Mélanie Fazi, in Reines et Dragons, Mnémos
Baroque’n’roll de Anthelme Hauchecorne, Midgard
"Les Adorateurs de sorcières" de Jean Carlo Lavoie, Solaris 181
"Au nom de la lune" de Emilie Witwicki-Barbet, in Ils ne devaient pas s’aimer, Val Sombre

Commentaires

Jérôme Cigut a dit…
Je suis en train de lire le Paver en VO ("Dark matter" -- pas convaincu par ce titre français qui spoile un peu) et diantre ! Quelle claque ! L'écriture rappelle Moby Dick...
Gromovar a dit…
Je le note. Merci.
Là je viens de commencer Supernatural Noir, une anthologie de Datlow.