The Book of all Skies - Greg Egan

Imaginez un monde « coupé » en un très grand nombre de morceaux. Des morceaux qui, chacun, semblent un monde à part entière ou au moins un pays, dotés chacun d'un nom, d'une population (souvent) , d'une « ambiance » physique ou zoologique, d'une plus ou moins grande proximité avec son étoile. On passe de l'un à l'autre de ces morceaux à travers un « anneau » ou « cerceau », accessible depuis un point géographique précis du monde présent dans chaque morceau, ce qui fait de ce monde un espace multiplement connecté. Si on utilise l'anneau dans un sens on atteint un certain morceau (« ciel », d’où le titre) qu'on peut se représenter comme « au-dessus », et si on l'utilise dans l'autre sens on atteint le « ciel » qui serait « en-dessous » – tout ceci hors de toute verticalité physique bien entendu. De saut en saut on ferait – si tout était optimal – une boucle sans fin qui finirait par ramener le voyageur à son point de départ. Sous l'un de ces c

"Who fears Death " gagne le World Fantasy Award


"Who fears Death", le très original ouvrage de fantasy de Nnedi Okorafor vient de gagner le World Fantasy Award 2011. L'annonce sur son propre blog est ici, et ça me fait vraiment plaisir pour elle, sur un plan humain (voir son post) au moins autant que littéraire.

Congrats Nnedi ! Waiting for the next one.

Commentaires

Tigger Lilly a dit…
Cool !

J'espère qu'ils vont le traduire maintenant.
Gromovar a dit…
Croisons les doigts.
Blop a dit…
Ton billet critique m'a donné envie de lire le roman [faudrait que je me fasse une "wishlist", NDLR] mais c'est vrai que le plus touchant, ce sont les conditions dans lesquelles l'auteur a appris la nouvelle.