Alfie - Christopher Bouix

Alfie est le premier roman adultes de Christopher Bouix, et c'est une belle réussite. Drôle, intrigant, inquiétant parfois, Alfie  plonge son lecteur dans le quotidien d'une famille qui s'est placée volontairement sous le regard bienveillant d'une IA domotique. Mais trop de bienveillance tue la bienveillance, surtout quand l'IA commence à s'inquiéter de ce qui se passe. Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 109, et elle ne reviendra ici qu’un an après la sortie de la revue (c’est à dire, pfff…). Je peux au moins donner le résumé de la couv’ car celui-ci est disponible partout : Alfie est une lA de domotique dernière génération. Il filme tout, note tout, observe tout. Implanté depuis peu dans le foyer d’une famille moyenne, il aide au quotidien et propose sa gamme de service à haute valeur ajoutée tout en essayant de comprendre cette étrange espèce : les humains. Mais un soir, tout bascule. Que signifient ces mensonges, ce

Essai d'exploration de l'inconscient


Sortie de la VF du tome 2 de la très bonne série "Locke & Key". Moins intense que le premier (mais était-il possible de l'être autant ?), ce second volume développe les manigances du mystérieux nouvel ami des enfants Locke, et fournit de nombreuses explications sur les tragiques évènements passés qui ont conduit aux malheurs présents. Joe Hill aborde le thème de la psychanalyse (potentialité de soin mais aussi de manipulation) et en fait le coeur de son récit, ce qui est plutôt bien vu, mais malheureusement le traitement graphique de la chose est un peu ridicule. Dommage que Rodriguez n'ait pas trouvé un autre moyen de rendre cet aspect essentiel de l'histoire. Néanmoins, en mixant de manière très équilibrée un grand mystère progressivement dévoilé, de la tension, des violences (physiques et psychologiques), et un personnage dont l'abjection ne semble avoir que la limite de son pouvoir grandissant, Hill continue à raconter une histoire passionnante et inquiétante, toujours aussi bien mise en image, et nantie de personnages (trisomique, couple homosexuel) assez rares dans les comics non militants, et d'un vieux professeur de littérature anglaise dont l'histoire d'amour émeut sincèrement. Vivement le tome 3.
Locke & Key, t2 Casse Tête, Hill, Rodriguez

L'avis de Pitivier

Commentaires

Pitivier a dit…
Au fait, j'ai lu le tome 3 en vo il y a plusieurs semaines mais je n'ai pas fait de chronique par manque de temps et d'inspiration... Résultat, ben c'est pas terrible je trouve. La série baisse en qualité de tome en tome et je trouve que Joe Hill ne tiens pas toutes les promesses du 1er volume. Résultat, je jette l'éponge et passe à autre chose.
Gromovar a dit…
Ah, dommage. Bon ben je me méfierai bien avant d'acheter éventuellement le 3.