Vertèbres - Morgane Caussarieu

Avril 1997, Vieux-Boucau-les Bains, dans les Landes. Jonathan dit Jojo, un écolier de dix ans, est enlevé, emmené dans une camionnette par une « femme à barbe » si l'on en croit les témoignages de Sasha et Brahim, ses deux amis présents au moment des faits. Après une semaine d'inquiétude sourde pour la population de la petite station balnéaire – et singulièrement pour Sasha, Brahim, et Marylou, la mère de Jojo – l'enfant reparaît. Retrouvé par la gendarmerie sur une aire d'autoroute, Jojo est hagard, mutique, il a une vilaine blessure au flanc, et surtout, surtout, il a perdu toute la graisse qui faisait de lui un obèse morbide, diabétique entre autres pathologies. Réapparaître spontanément après un enlèvement est déjà étrange, mais réapparaître en ayant perdu 50 kilos en 7 jours, là, on dépasse l'entendement de quiconque. Qu'importe, dans l'immédiat, ce « détail ». La gendarmerie est contente d'avoir retrouvé un enfant vivant après 48 heures, ses amis s

BOF


Dans "Les grandes profondeurs", René Reouven fait dire à Oscar Wilde que Robert-Louis Stevenson "reste bien en deçà de son imagination, il a eu peur de choquer". Il lui fait dire aussi : "Savez-vous qu'il m'a laissé sur ma faim l'animal ?...Comment, Stevenson nous met l'eau à la bouche avec ces crimes honteux dont se rend coupable son affreux Hyde, et ensuite, passez muscade ! C'est du sans-gêne littéraire, je le proclame ! Une honteuse dérobade devant la pudibonderie des temps, un crime contre la liberté de l'Art !".
René Reouven fait pareil imho. Verbeux, mou, hors-champ, son roman promet mais ne donne pas. Et le name dropping à ce niveau...
Sur Jack l'Eventreur, je préfère carrément From Hell.
Les grandes profondeurs, René Reouven

L'avis d'Efelle

Lu dans le cadre du défi steampunk

Commentaires

Guillaume44 a dit…
Bon, je trainais de la patte pour le lire, je passe. Faudrait que je relise l'avis d'Efelle quand même, je ne m'en souviens plus là.
Gromovar a dit…
Il a bien aimé apparemment.
Efelle a dit…
Hors champ, hors champ, les crimes de Jack l'éventreur sont suffisamment notoire pour ne pas avoir besoin de livrer des détails, non ?

Pas fan de From Hell, j'ai préféré l'épilogue sur les Chasseurs de Mouettes au récit principal.
Gromovar a dit…
"Pas fan de From Hell, j'ai préféré l'épilogue sur les Chasseurs de Mouettes au récit principal." LOL

Comme disait Coluche, "les coups et les douleurs..."