Katie - Michael McDowell

Katie est une jeune femme orpheline de mère qui vit dans la roaring America de l’après-Guerre de Sécession. Katie est une voyante incroyable, capable de découvrir par un simple contact les secrets et l'avenir d'une personne. Katie est aussi une psychopathe, une tueuse en série comme on n’en voit pas souvent sous une couverture aussi élégante que celle que les esthètes de Monsieur Toussaint Louverture ont concoctée pour ce roman de Michael McDowell. Philomela Drax est une jeune femme qui vit avec sa mère veuve dans une petite ville du New Jersey. Soumise au mépris d’une bonne société pas toujours charitable, Philo est bonne, modeste, déterminée. Philo va, pour son malheur et celui de sa famille, croiser la route de Katie et de la sienne. Katie est le dernier roman traduit en français de Michael McDowell. Toujours par Monsieur Toussaint Louverture, toujours dans une présentation qui donne envie d’acheter le contenant quel que soit son contenu. Des trois œuvres de McDowell publi

Suites et (presque) fins


Deux petits mots pour signaler la sortie du tome 3 des Sentinelles, dont j'avais chroniqué le début. Histoire, steampunk (donc sans doute uchronie), la Grande Guerre se poursuit par l'horreur des gaz, inaugurés à Ypres (d'où le nom d'ypérite qui lui sera donné). Les casques à pointe testent leur propre super-soldat, avec moins de réussite que les français. Foutredieu !
C'est toujours joliment dessiné. Ca mixe toujours aussi bien contexte historique et anticipation, dans un délire que n'auraient pas reniés Verne ou Wells. Ca signe toujours l'acte de décès du mythe du progrès qui caractérisait le XIXème siècle ; progrès scientifique et progrès humain ne coïncident pas, bien au contraire.


Suite et fin du premier cycle (espérons qu'il y en aura d'autres, peut-être à Londres) de la série Aspic. On y apprend l'étrange secret d'Hugo Beyle. Les enquêtes interrompues à la fin de premier tome sont menées à leur conclusion de manière fort convaincante. Les décors sont toujours aussi beaux, et le scénario aussi fouillé. Du bien beau travail qui plonge le lecteur dans l'univers des feuilletonistes. A lire (en plus, Efelle, la série est close pour l'instant).

Les sentinelles, t3 Ypres, Dorison, Breccia
Aspic, t2 L'or du vice, Gloris, Lamontagne

Commentaires

Efelle a dit…
Faut que je me renseigne mais ton histoire de vampire chroniquée précédemment me botte plus.
Guillaume44 a dit…
Sentinelles : je l'ai lu dernièrement, j'étais pas trop motivé pour le chroniqué, trouvé ça sympa, rempli de clins d'œil technologiques, mais sans plus m'éclater.
Gromovar a dit…
Sur tout ce qui concerne la guerre de 14 J'ai du mal à être parfaitement objectif ;-)