La Marche funèbre des marionnettes - Adam-Troy Castro

Dans le troisième tome des aventures d’Andrea Cort, intitulé La Guerre des marionnettes , on découvrait, ébahi, le Ballet des Vhlans. On assistait à cet événement annuel, entre rite et art, au cours duquel des dizaines de milliers des sentients mais cryptiques Vhlans dansaient une danse extraordinairement complexe à l’aide de leurs corps munis de dix fouets surpuissants, une danse qui, effet des coups de fouets mutuellement portés ou explosions cardiaques de fatigue, se terminait par leur mort en masse sous les regards stupéfiés des délégations étrangères. Sans explication. Sans rime ni raison pour toute autre espèce qu’eux-mêmes. On y apprenait aussi que, des années auparavant, une humaine nommée Isadora (Duncan ?) , au corps modifié dans ce bût, avait dansé avec les Vhlans. Elle était devenue légendaire dans tous l’espace sentient. Adam-Troy Castro raconte aujourd’hui son histoire dans une novella intitulée La Marche funèbre des marionnettes publiée dans la collection UHL au Bélial

King encore plus digeste


Juste un mot pour signaler la sortie VO des deux premiers tomes (il y en aura six) de l'adaptation comics du "Stand" de Stephen King. J'ai déjà dit ailleurs que j'aimais les scénarios de King mais pas ses digressions. Le comics est le moyen idéal d'avoir l'un sans les autres ; Ajoutant au plaisir de l'histoire (l'adaptation est très fidèle) celui des yeux : les dessins et les couleurs sont superbes.
A noter que la VF commence à être publiée par Delcourt. Trois défauts pour cette version, une parution plus étalée dans le temps puisque chaque tome anglais sera coupé en deux, un prix conséquemment plus élevé aussi, un style BD traditionnel au lieu du format comics d'origine. Si on lit l'anglais, le choix est évident.
PS : Ce que vous pouvez voir au-dessus est la conséquence ultime d'une bonne grippe A.
The stand VO t1 et 2, Captain Trips et American Nightmares, Stephen King, Aguirre-Sacasa, Perkins, Martin

Commentaires

Tigger Lilly a dit…
Justement en train de relire le livre. J'aime bien ses digressions :p Je suis pas très comic mais je jeterai un oeil.
Gromovar a dit…
Le monde est divisé entre ceux qui aiment les digressions de King et ceux qui ne les aiment pas :-)
arutha a dit…
Je dois aimer les digressions de King ... puisque je ne vois pas où il fait des digressions :oD
Tu dois vouloir parler des moments où il s'intéresse plus aux personnages et moins aux horreurs qui les entourent. Et si c'était ça qui fait de lui le maître ?
Gromovar a dit…
Ce qui m'ennuie c'est quand cela représente 50% d'un livre.