Fire and Brimstone in the Twin Cities - James Morrow

Sur le site de Beneath Ceaceless Skies, on peut lire une amusante nouvelle de James Morrow. Tirée du recueil Bible Stories for Adults , Fire and Brimstone in the Twin Cities revisite de façon très irrévérencieuse le mythe de la destruction de Sodome et Gomorrhe. Les cinq cités (Sodome, Gomorrhe et trois autres)  sont vertueuses et justes. Fondées sur 20 commandements qui promeuvent la tolérance et la coopération, elles sont gouvernées par la bonne reine Nahilia. On y vit en paix, on n'y commet aucun crime grave, on s'apprête même à y accueillir l'hébreu Loth et son peuple pourvu qu'ils acceptent les 20 commandements donnés par Anu, le dieu suprême des cinq cités. Mais voilà qu'arrive l'aussi funeste que très charismatique Luther, emmené en ces temps bibliques par l'archange Uriel en récompense de sa foi et de sa ferveur. Plein de lui-même et convaincu comme ne le sont que les fanatiques, farci des pensées de Saint Augustin dont on ne peut pas dire qu'il

King encore plus digeste


Juste un mot pour signaler la sortie VO des deux premiers tomes (il y en aura six) de l'adaptation comics du "Stand" de Stephen King. J'ai déjà dit ailleurs que j'aimais les scénarios de King mais pas ses digressions. Le comics est le moyen idéal d'avoir l'un sans les autres ; Ajoutant au plaisir de l'histoire (l'adaptation est très fidèle) celui des yeux : les dessins et les couleurs sont superbes.
A noter que la VF commence à être publiée par Delcourt. Trois défauts pour cette version, une parution plus étalée dans le temps puisque chaque tome anglais sera coupé en deux, un prix conséquemment plus élevé aussi, un style BD traditionnel au lieu du format comics d'origine. Si on lit l'anglais, le choix est évident.
PS : Ce que vous pouvez voir au-dessus est la conséquence ultime d'une bonne grippe A.
The stand VO t1 et 2, Captain Trips et American Nightmares, Stephen King, Aguirre-Sacasa, Perkins, Martin

Commentaires

Tigger Lilly a dit…
Justement en train de relire le livre. J'aime bien ses digressions :p Je suis pas très comic mais je jeterai un oeil.
Gromovar a dit…
Le monde est divisé entre ceux qui aiment les digressions de King et ceux qui ne les aiment pas :-)
arutha a dit…
Je dois aimer les digressions de King ... puisque je ne vois pas où il fait des digressions :oD
Tu dois vouloir parler des moments où il s'intéresse plus aux personnages et moins aux horreurs qui les entourent. Et si c'était ça qui fait de lui le maître ?
Gromovar a dit…
Ce qui m'ennuie c'est quand cela représente 50% d'un livre.