Conan Le dieu dans le sarcophage - Headline - Civiello

Juste un petit mot de rien du tout parce qu'il ne faudrait pas que chroniquer Conan en BD devienne une habitude . " Le dieu dans le sarcophage " est le onzième volume des adaptations de Conan en BD chez Glénat. " Le dieu dans le sarcophage " est l'une des toutes premières nouvelles de Howard mettant en scène le personnage du Cimmérien. Après quelques éléments de background sur les civilisations maléfiques qui précédèrent dans l'Histoire le très inquiétant royaume de Stygie, on y voit un Conan engagé par un noble pour voler une coupe de grande valeur dans le trésor d'un riche collectionneur. Catastrophe, quand le barbare arrive sur les lieux de son forfait à venir il tombe sur le cadavre du collectionneur, et sur un garde qui le met en joue avec son arbalète. Catastrophe bis, arrivent sur ces entrefaites le chef du conseil inquisitorial de la ville, Demetrius, accompagné du brutal Dionus, chef des pandores locaux, et de quelques gardes armés. Arrivé s

Au dela du réel

Chacun devrait avoir vu ça :

Commentaires

arutha a dit…
Nommé pour les Victoires de la musique ? Catégorie : Clip le plus pathétique ?
Je vote pour.
Efelle a dit…
Halte à la propagation de ce buzz !
Le ridicule ne tue pas et ils sont prêt à tout pour faire parler d'eux.
El Jc a dit…
Qui à dis qu'il ne croyais pas en la Dystopie ?
Tigger Lilly a dit…
Maman , j'ai peur :s
Nolt a dit…
Moi j'aime beaucoup.
C'est jeune, c'est frais, ça respire la sincérité. La mélodie est bonne. Les paroles magnifiques.
Et on sent bien qu'ils sont tous heureux de participer.
Et j'avoue que Nadine Morano ne me laisse pas indifférent, on sent qu'elle ne rechignerait pas à onduler son corps sur un bon vieux titre de la Compagnie Créole. Rhaaa je nous imagine déjà, à la fin d'un meeting enfiévré, tombant dans les bras l'un de l'autre, nos coeurs cédant sous l'impulsion du moment et les rhum-orange.
C'est grâce à des moments comme ça que je suis heureux d'être de droite. Et mélomane.
Gromovar a dit…
@Néault : >Toute considération politique mise à part, heureusement que le ridicule ne tue pas sinon l'UMP aurait perdu son élite ;-)

Sinon à part ça j'ai lu Jungle Girl, c'est franchement racoleur mais ça m'a bien fait rire.
Nolt a dit…
C'était ironique hein. ;o)
(à part peut-être le passage sur Nadine)

Sinon, pas lu Jungle Girl mais vu que ça m'avait tout l'air d'un clone de Shanna (qui ne m'avait déjà guère convaincu), je pense que j'ai bien fait. Surtout vu les retours que j'en ai eu.