The Empire of Gold - S.A. Chakraborty

" The Empire of Gold ". Dernier tome de la trilogie , non encore traduit, on peut imaginer que De Saxus s'en chargera comme pour les deux premiers. A Daevabad, la cocotte-minute a fini par exploser. Attaquée par surprise, la ville est tombée. Prise, elle s'effondre lentement sur elle-même, alors que celle qui l'a conquise s'enfonce de plus en plus vite dans une meurtrière folie vengeresse qui ne connaît aucun limite. La Libération a viré à la Terreur. Les morts se comptent par milliers. Les exilés et les réfugiés aussi, éparpillés dans le monde entier loin de la cité mythique. Pour les plus illustres d'entre eux il est temps de faire face à leur destin, et de payer de leurs désirs et d'une partie de leur intégrité la nécessité impérieuse de mettre fin à la dérive dictatoriale de celle qui prétendait « libérer » au moins les membres de sa tribu et qui, pour les gouverner, les asservit et les assassine au même titre que tous les autres, n'hésite pas

A mon grand regret

"Little Brother" de Cory Doctorow a gagné le prix Prometheus, le prix Campbell, et est en finale d'un ou deux autres. Néanmoins il n'a gagné ni le Hugo, ni le Nebula. De ce fait, et comme promis dans le post linké au dessus, je m'en suis coupé une. Ci-joint l'IRM colorisé qui le prouve.


Gromovar, le blogueur qui tient ses promesses, si inconscientes soient-elles :-(

Commentaires

Munin a dit…
Je dirais bien que tu es couillu de tenir tes promesses, mais justement...
El Jc a dit…
J'espère que le "ton" de tes chroniques n'en souffrira pas ;o))
Gromovar a dit…
Je crois que je ne vais plus chroniquer que des vrais livres tels que les Marc Lévy ou les Guillaume Musso. C'est plus sûr.
Efelle a dit…
Et tu te coupera l'autre s'ils n'obtiennent pas le Goncourt ?
Gromovar a dit…
J'y avais pas pensé mais c'est une bonne idée.