Bangkok Déluge - Pitchaya Sudbanthad

« Krungthep mahanakhon amon rattanakosin mahintara ayuthaya mahadilok phop noppharat ratchathani burirom udomratchaniwet mahasathan amon piman awatan sathit sakkathattiya witsanukam prasit » : ville d'Asie, capitale de la Thaïlande. Aussi connue sous le nom de Bangkok . C'est dans la ville tentaculaire de ses origines que nous transporte Pitchaya Sudbanthad pour son premier roman, " Bangkok Déluge ". De la fin du XIX siècle au futur proche, Sudbanthad donne à voir, à entendre, à sentir, une ville monstre aussi fascinante qu'on cobra cracheur. Autour d'un site qui persiste d'un moment de la ville à l'autre, d'une maison qui fut mission chrétienne avant d'être une belle demeure et devint ensuite l'annexe d'un immeuble de grande hauteur, l'auteur déroule l'écheveau des vies qui en sont proches, au cœur d'une ville qui est le personnage principal du roman. Une ville que je n'avais pas lue aussi bien décrite depuis La fille a

Ïa Cthulhu F'thagn


Vu l'autre soir "The Mist" en DVD zone 1.
Triste destin français que celui de ce film. Sorti en janvier dans très peu de salles en France et sans aucune promotion, retiré de l'affiche la plupart du temps la semaine suivante, il n'a fait aucune carrière. Et c'est bien dommage.
Adapté d'une novella de Stephen King, "The Mist" est un film résolument lovecraftien. Retranchées dans un supermarché, et confrontées à une horreur mortelle mais peu visible, des personnes ordinaires auront des réactions extraordinaires, dans tous les sens du terme. Le huis-clos, l'horreur cachée, l'incompréhension, la brutalité, la noirceur absolue, tout évoque Lovecraft de manière infiniment plus convaincante que les films quasi-comiques de Stuart Gordon ne l'avaient fait. Et Marcia Gay Harden (la mère de Mystic River) est impressionnante.
Il sortira prochainement en zone 2. Vous savez ce qu'il vous reste à faire.
The Mist, Frank Darabont

Commentaires

Anonyme a dit…
Ça vaut vraiment le coup d'œil? J'avais hésité à le voir en salle.
Gromovar a dit…
J'ai trouvé ça vraiment bien foutu. Préférer la VO sur le DVD peut-être. En tout cas c'est vraiment très lovecraftien.
Celvec a dit…
Assez bon ! Merci.
Anonyme a dit…
et m**** j'ai complètement oublié d'y aller ! arg !
Anonyme a dit…
^_^