Cyber Mage - Saad Z. Hossain

" Cyber Mage " est le troisième roman – et quatrième texte – de Saad Z. Hossain. Il se situe dans le même univers que ses écrits précédents. Il se place, dans la chronologie de cet univers, après Bagdad, la grande évasion ! , quelque part vers un siècle après Djinn City (tous les deux publiés  par les éditions Agullo , les bienfaits du Très Miséricordieux soient sur leurs têtes !) et immédiatement avant le toujours non traduit (Agullo ! Que la peau des yeux leur pèle !) The Gurkha and the Lord of Tuesday . Dahka, Bangladesh. Une ville divisée entre des habitants/actionnaires – qui ont des droits, de vote notamment – et une foule énorme de sans titre qui vivent à sa bordure, dans les trafics, la violence, la maladie et la privation de tout droit. Une ville parmi d'autres dans un monde que changement climatique, déplacements de population et nanites incontrôlés ont rendu en partie inhabitable après avoir provoqué la chute des Etats et l'inévitable repli, pour ceux q

Gromovar aussi est un con

Et oui ! Il n'y a pas que Nébal.

La semaine dernière je commande sur Amazon un comic de Warren Ellis "Warren Ellis Crecy". Malgré que ce soit un import, magnifique il est en stock (1 seul exemplaire dispo). Je le reçois donc 3 jours après. Et je suis content car :
j'aime beaucoup Warren Ellis le scénariste
j'aime beaucoup Raulo Caceres le dessinateur
j'adore le Moyen-Age
Donc que du bon !

Et là, j'ai une idée brillante. Comme il y a du mistral et que je suis sur la terrasse, je laisse le comic à l'intérieur du carton Amazon ouvert pour éviter qu'il ne subisse les effets du vent. Et plus tard je transporte le carton à la poubelle, avec le comic à l'intérieur.

Bilan de l'opération : je recommande, je repaye, je dois patienter 3 semaines parce qu'Amazon France n'en a plus en stock (j'avais pris le dernier), je ne peux pas le chroniquer avant les calendes grecques.
Et je suis obligé d'écrire un post à la con où je me confonds en auto-dérision pour remplir le vide postal récent.

Enfin, comme le chante les Toy Dolls, "Worse things happen at sea". Voici ce qui aurait pu m'arriver :

Commentaires

Anonyme a dit…
Vil plagiaire !

Mais j'avoue, c'est pas mal... ;)