Blackwater 4 - La Guerre - Michael McDowell

Après le tome 3 , voici " La Guerre ", nouvel opus de la saga Blackwater . Cette chronique, et celles qui suivront pour les numéros suivants, seront très succinctes. Le but est de ne pas spoiler pour ceux qui n'achèteraient pas chaque numéro dès sa sortie. Ce quatrième tome commence peu avant la Seconde Guerre Mondiale et se termine avec elle. La famille Caskey peu à peu s'apaise, elle passe par-delà les meurtrissures réciproques et se rassemble dans ce qui ressemble à une forme d'harmonie autour de la nouvelle génération, celle des enfants des différents ménages. Certes les enfants, devenus presque adultes, quittent leurs foyers, qui pour l'université, qui pour l'armée. Parfois pour s'émanciper, parfois pour fuir une situation difficile, d'autres fois encore pour mener au calme une quête plus personnelle. Mais aucun ne laisse derrière lui durablement les lieux de son enfance, et quand ils s'en éloignent ce n'est jamais ni pour très loin ni

Axis


"Axis" est la suite de "Spin", le chef-d'oeuvre de RC Wilson.
Il commence quelques années après la fin du premier roman et la réussite/échec de Jason. La quête de la compréhension est encore au centre du récit alors que le voile qui isolait la Terre du reste de l'Univers a disparu. De nombreuses réponses ont été apportées par les chercheurs de "Spin" mais tant de questions subsistent : quel est le degré de conscience des Hypothétiques ? Peut-on communiquer avec eux ? Ont-ils un projet ? Ces réponses, plusieurs groupes les cherchent, en s'opposant, pour des raisons différentes. Cette quête les amène au coeur du désert, sur une planète étrangère où ils assistent à un phénomène cosmologique rarissime.
RC Wilson prouve une fois encore qu'il est un grand écrivain. Son style est limpide, il manie une langue où le travail est dissimulé par l'élégance. Les personnages sont réalistes et convaincants, chacun habité par une question qui guide ses pas, à l'exception de l'un d'entre eux qui fuit et saute dans l'inconnu. Leurs relations sont souvent le moteur de leurs réactions, ce qui les rend parfaitement crédibles. La description qu'il fait d'une économie néo-coloniale (mélange de technologie et de pénurie), comme a pu l'être celle qui s'est développée en Amérique du Sud après la conquête espagnole, est particulièrement réussie. Et il donne quelques explications, sans se contenter comme certains auteurs (Simon R. Green c'est à toi que je pense) de décrire une situation incompréhensible au commun des mortels à laquelle aucun sens ne sera jamais donné. Ceux qui vont au bout de la quête en savent plus sur les Hypothétiques, sur eux-mêmes, ou sur leur quête intime, même si la réponse n'est pas celle qu'ils espéraient. Pour en savoir autant il faudra suivre les personnages jusqu'au bout, jusqu'au Rub Al-Kahli.
Axis, RC Wilson

Commentaires

Anonyme a dit…
Ouf.

Bon, ben, rhaaaaaaaaaa, vite, une traduction française !
Gromovar a dit…
C'est dans les tuyaux ? A priori oui puisque Spin s'est très bien vendu.
Anonyme a dit…
Oui oui, c'est prévu, chez Denoël Lunes d'encre... mais pas avant l'année prochaine je crois.

Argh.
Anonyme a dit…
Je me tâte pour le lire... Je me tâte... Ah tiens, je me tâte.
Gromovar a dit…
Ne te tâte pas trop et achète-le.