Noon du soleil noir - L.L. Kloetzer

L'auteur bicéphale L.L. Kloetzer restera pour toujours le premier lauréat du Prix Planète SF des Blogueurs avec son jamais imité Cleer . C'était il y a onze ans. Quelques romans et nouvelles plus tard, il revient aujourd'hui avec " Noon du soleil noir ", un court roman hommage au genre Sword and sorcery . Ailleurs et hier, dans la Cité des toges noires. La plus grande ville du monde connu est le lieu de tous les possibles. Gouvernée par un Suzerain enfant, administrée par une oligarchie d'eunuques, corrompue du haut en bas et jusqu'à la moelle, carrefour du commerce des biens et lieu d'entrecroisement des hommes, la Cité est singulièrement le rude havre de Yors, un ancien mercenaire fatigué et boiteux qui cherche de faciles missions pour gagner de quoi survivre – on n'appellera pas ça vivre. C'est près du Caravansérail que le vieux baroudeur est engagé par Noon, un jeune homme visiblement aussi riche qu'un peu lunaire récemment arrivé en

Pour public averti


Si vous voulez lire aujourd'hui ce qui sera hype dans 3 ans, il faut vous plonger dans les oeuvres de Cory Doctorow, brillant jeune auteur canadien.
"Overclocked" est un recueil de nouvelles de grande qualité (sauf une qui se passe près d'un récif de corail). Le style est sec, nerveux, direct, comme la musculature d'un kickboxer. Les histoires sont rapides, prenantes, immédiates. Nous sommes ici dans la SF proche, ce que Doctorow revendique dans l'une de ses introductions en écrivant que la meilleure manière d'écrire de la science-fiction est de prévoir l'aujourd'hui. Et c'est précisément ce qu'il fait. Partant de notre réalité et de technologie en cours de développement, il tire au bout ce que pourraient être leurs applications ou leurs conséquences. Son vocabulaire et ses préoccupations sont ceux de la culture geek, chère à notre coeur, ce qui peut rendre certaines nouvelles peu accessibles aux béotiens (désolé pour eux), par exemple des nouvelles telles que "When sysadmins ruled the Earth" ou "Anda's game".
Cory Doctorow est aussi un militant de l'abolition du copyright, comme l'excellent économiste Daniel Cohen, et plusieurs des récits du recueil abordent cette question, le dramatique "After the siege", inspiré par le siège de Stalingrad, ou "Printcrime", écho moderne au sexcrime de "1984".
C'est rapide, c'est vif, c'est brillant, c'est overclocké, ce serait dommage de passer à côté.
Overclocked, Cory Doctorow

Commentaires

Mélo a dit…
Et moi maintenant j'aimerais bien le trouver in french mais je crois qu'il n'a pas (encore) été traduit :/
Gromovar a dit…
Non, pas encore en effet.