Imago - Octavia Butler

Cent ans après l’irruption des Oankalis dans le destin de l’espèce humaine , Jodhas est un enfant hybride de Lilith, l’héroïne de la saga. Enfant certes, mais il vient d’atteindre l’âge de la métamorphose qui fera de lui un adulte capable d’utiliser tous ses pouvoirs et de se reproduire. Problème : pour la première fois depuis qu’existent sur Terre ces hybrides qui abritent dans leur corps gênes humains et gênes oankalis, la métamorphose de Jodhas, destinée à le faire passer à l’état d’adulte, fera de lui un Ooloi, membre du troisième sexe Oankali et pilier de leur société. Et tu t’en souviens, lecteur, ces Oolois sont des génies génétiques capables de toutes les recombinaisons dans les organismes qu’ils touchent. Ils sont donc tout à la fois les intermédiaires entre les Oankalis et le monde vivant, les porteurs éternels de la mémoire millénaire de toutes les espèces vivantes rencontrées, et les intermédiaires obligés de la reproduction. Problème 2 : Jodhas sera le premier Ooloi issu d

Le facteur sonne toujours deux fois




J'aurais du commencer par ce livre. Il est court mais il est énorme. Court roman épistolaire (j'adore ce genre) situé au moment de l'arrivée des nazis au pouvoir, il conte l'histoire de l'évolution de la relation de deux amis américains, l'un d'origine juive, l'autre d'origine allemande, confrontés à la montée en puissance du nazisme en Allemagne. Je vous épargne le discours pontifiant sur le devoir de mémoire et compagnie. Il faut lire ce livre parce qu'il est très bien écrit, très bien construit, que c'est une histoire de trahison et de vengeance implacable, avec un dénouement extrème. Un très bon livre.
"Inconnu à cette adresse" a été adapté sur scène. Si vous avez l'occasion de le voir, ne la ratez pas. La mise en scène, très inventive, rend vivante et poignante un spectacle qui n'est pourtant à la base que la lecture des lettres dont est formé le roman.
Inconnu à cette adresse, Kressmann Taylor

Commentaires

minifourmi a dit…
Tiens, ce livre traine dans ma PAL depuis... BOUH, je te compte plus! Tu me donnes envie d'en entamer la lecture!
Gromovar a dit…
C'est sans conteste l'un des meilleurs livres que tu liras dans ta vie.
Pazou a dit…
Après "La peur" de Gabriel Chevallier découvert et lu il y a peu de temps, je découvre un autre chef d'oeuvre grâce à ta chronique.
Un grand merci! Je vais continuer à explorer ton blog. ^^
Gromovar a dit…
SI ça sert, tant mieux :)