Galeux - Stephen Graham Jones

« Le plus profond en l'homme, c'est la peau » écrivit Paul Valéry. Dans la cas du narrateur anonyme du " Galeux " de Stephen Graham Jones ce n'est pas complètement vrai. Car s'il est un jeune garçon passant en 389 pages de l'enfance à l'adolescence tardive, le plus important pour lui est dedans, c'est le loup qui est important. A condition qu'il y ait bien, comme il en rêve, un loup intérieur attendant son heure. " Galeux " est un émouvant roman familial. Le vaste monde du roman est le nôtre. Mais l'essentiel se passe dans le monde du narrateur, l'extérieur n'étant vu que de loin, source de nourriture ou de menace suivant les cas. Dans le petit monde du narrateur il y a sa tante Libby et son oncle Darren. Il y eut aussi son grand-père, que la vieillesse emporte au début du roman, et une mère jamais connue, morte depuis longtemps mais toujours présente dans son esprit. Pour ce qui est d'un père... Une famille incomplè

De l'inégalité parmi les sociétés




Jared Diamond explique, au début de ce passionnant ouvrage, qu'il a eu l'idée de commencer ce travail lorsqu'un ami guinéen s'est demandé pourquoi c'était les Blancs qui avaient apporté la modernité (le cargo) en Nouvelle-Guinée, et pas les Noirs qui l'avaient apportée en Europe.
Pour répondre à cette difficile question, l'auteur, professeur de physiologie, a mobilisé les apports de différentes sciences et les a synthétisés. Tous les facteurs favorisant passent au crible de l'analyse de Diamond. Ainsi nous découvrons quel est l'avantage apporté par la disponibilité de graines facilement domesticables, par la proximité d'espèces herbivores qui vont fournir des protéines aux premiers éleveurs et permettre une adaptation progressive aux micro-organismes agressifs. Nous comprenons que la disposition horizontale de la zone euro-asiatique est aussi un avantage car lorsqu'un végétal est domestiqué dans un point de la zone il peut être transplanté ailleurs sans difficulté, la latitude étant sensiblement la même. Diamond montre comment l'écriture se diffuse et permet la mise en place des premiers systèmes proto-administratifs, utiles pour gérer le commerce et la guerre. Et tant d'autres choses que j'oublie. Toutes les hypothèses sont testées, conservées ou abandonnées en fonction des résultats, et on peut voir le raisonnement de l'auteur se construire, passionnant exercice (un peu comme dans César le dictateur démocrate, je reparlerai de cet ouvrage sous peu).
Ce livre ouvrira votre vision des choses et répondra à des questions en apparence simples mais dont les réponses sont complexes. Vous ne l'oublierez pas facilement.
De l'inégalité parmi les sociétés, Jared Diamond

Commentaires

APL a dit…
Le livre est excellent (c'est bien celui dans lequel il raconte ses aventures dans la forêt indonésienne au début?), mais cette version a une drôle de couverture !