Coming of the Light - Chen Qiufan

Dans le Clarkesworld 102 de mars 2015 , on peut lire Coming of the Light , de Chen Qiufan. Plutôt amusante, clairement étonnante, vive et dynamique, Coming of the Light  se permet le luxe - et c'est un trope récurrent de la pensée de Chen - de lier les deux faces de la pièce chinoise contemporaine (scientifique et religieuse) de façon explicite dans un texte qui lorgne aussi du côté de la théorie de la simulation. Dirai-je que ce texte est bien troussé ? Sans la moindre hésitation. Qu'il serait avec profit publié par une revue dont l'éditeur serait proche de Ken Liu, son traducteur ? Aussi. Coming of the Light, Chen Qiufan

Quoi de neuf sur ma pile ?

Le titre de ce blog est en partie mensonger, et j'en suis totalement responsable.
Il parlera, bien sûr, de nouveaux livres qui viennent d'atterrir sur ma pile, mais aussi de livres qui en ont rejoint depuis longtemps les strates géologiques profondes.
Il parlera aussi, à l'occasion, de choses qui me plaisent ou de choses qui m'énervent. A la réflexion, surtout de choses qui m'énervent.

Commentaires

Anonyme a dit…
à quand une rubrique "le nanard du mois" ?
Gromovar a dit…
"Nanard du mois" peut-être pas mais en tout cas des "à éviter" que j'ai lu, à mon grand regret, sûrement.
Anonyme a dit…
Quelle bonne idée que ce blog ! Mais je me permets de signaler à son coupable mon désaccord profond concernant ses premières sélections littéraires...
Il fallait débuter par l'ouvrage évènement de ces dernières années, le roman culte de la space heroic political fantasy, l'inimitable "Maintenant" d'une jeune allumée qui se dissimule derrière un pseudo génial : Ségolène Royal.
Elle décrit un monde plein de gentils gens, qui sont contents, et qui habitent un joli pays tout rose sans vilains schtroumpfs bleus.
Voilà, c'est dit.
Longue vie à ma pile et gloire à l'empileur.

L.F.