dimanche 8 septembre 2013

As idle as a painted ship upon a painted ocean


Naufragés. Irrémédiablement.

Attendre au milieu de rien.

Attendre jusqu’à n’être plus rien.

C’est le sort promis aux survivants (Mais est-ce le mot ? Y a-t-il eu des morts ?) du vaisseau, encalminés dans le subespace.

Richard Paul Russo les fait s’étioler, sans pitié aucune, dans la courte nouvelle intitulée "Le Canot".

Ni Odyssée de Pi, ni Lifeboat, cette dépressive expérience dont je regrette la brièveté m’a remis en mémoire un excellent roman, jamais chroniqué ici pour d'évidentes raisons de calendrier : « Les gardiens d’Aleph-Deux », de Colin Marchika, publié par Mnémos en 2004, puis au Livre de poche en 2006.

Qui m’aime me croit et lise, si ce n’est déjà fait, ce très inventif roman, avant ou après la nouvelle de Russo.

Le Canot, Richard Paul Russo
Et, répétons-le, Les gardiens d'Aleph-Deux, Colin Marchika

Cette nouvelle participe au Challenge JLNN


Ce livre participe au Challenge Summer Star Wars Ep I

10 commentaires:

Lune a dit…

Ah tiens je l'ai ce roman à la médiathèque, je note !
Excellente nouvelle de Russo en tous cas.

Gromovar a dit…

Yep. Merci.

Lhisbei a dit…

J'ai la nouvelle dans la liseuse :) Comme un tas de trucs

(ps : tu veux que je le compte pour le SSW ?)

Gromovar a dit…

Ah oui, j'ai encore oublié de tagger o_O

Lhisbei a dit…

no problemo ^^
(p'tain je devrais me vexer et faire ma diva mais j'ai encore des leçons à prendre pour ça ;))

Gromovar a dit…

Demande à Lune. J'oublie une fois sur deux ;)

Lune a dit…

Gromovar, le seul dont je fais le tour du blog avant les bilans JLNN ;)

Gromovar a dit…

Voila. Taggé comme il faut.

Lorhkan a dit…

Ah mais j'ai la nouvelle sur mon iPad, et le roman sur ma PAL !
Mais qu'attends-je alors ? ;)

Gromovar a dit…

Quoi en effet ?