le nain de Whitechapel - Cyril Anton

Londres, fin du XIXe siècle. Plus ou moins. Oscar est le fils cadet d’une famille de la bourgeoisie anglaise. Excellent pianiste, il a un aîné moins brillant que lui mais que ses parents préfèrent. Lui est le souffre-douleur. Il faut dire qu’Oscar est nain, objet de honte et d’opprobre dans un monde où la difformité est perçue comme le signe objectif d’une défaillance morale. Après des années de brimades et d’humiliations, Oscar est foutu à la porte, littéralement jeté aux chiens. Il est alors recueilli par Freddy, un noir veuf et pianiste qui l’emmène chez lui à Whitechapel et l’initie au jazz et à la blue note. Mais voilà qu’en ces temps un gang nommé Tabula Rasa assassine d’horribles manières ceux qu’il considère comme des indésirables, pauvres, handicapés, marginaux… Oscar, qui change alors d’identité, se lance dans la traque des membres du gang. Il initie aussi la construction d’une boule de neige géante destinée à protéger le quartier et ses habitants des agressions extérieures.

Les Utos sur ma pile : Jour 6

Aux Utopiales 2022, on croisera Xavier Mauméjean. On le croisa aussi sur ma pile.

La preuve


Deux bons romans, même celui qui ne m'a pas plu :

American Gothic

La société des faux visages



De même l'immense Ada Palmer sera présente. Elle brille depuis longtemps sur ma pile.

La preuve


Quatre romans (cinq en VF) :

Too like the Lightning

Seven Surrenders

The Will to Battle

Perhaps the Stars

 Et une interview

Commentaires

Roffi a dit…
Je ne sais pas ce que vaut El Gordo de Xavier Mauméjean. Ça me tente plutôt.

Bon festival.