Fables - Willingham, Buckingham

Première lecture (mieux vaut tard que jamais !) d'une série publiée entre 2003 et 2015 : Fables . 150 exemplaires (avec un redémarrage récent au numéro 151) écrits par Bill Willingham, avec principalement Mark Buckingham aux pinceaux, 14 (et même un peu plus) Eisner Awards. Après une Intégrale en 10 tomes chez Urban, voici qu'arrive la même en « poche » à petit prix chez Urban Comics Nomad. Les deux premiers numéros sont sortis il y a peu et c'est là qu'enfin je suis entré dans l'histoire. Je ne vais pas chroniquer longuement ici une série bien connue que quantité d'entre vous, lecteurs, ont déjà lue et appréciée, j'en suis convaincu. Disons simplement que Buckingham transporte les personnages des contes (dans leur immense diversité et profusion) dans le monde moderne. Fuyant un Adversaire qui les a conquis et massacrés royaume de conte après royaume de conte, les Fables survivantes ont trouvé refuge dans notre monde il y a quelques siècles déjà ; entre

Judge Dredd Contrôle - Williams - Weston - Brève revue de BD


Quelques mots pour signaler la sortie de "Judge Dredd Contrôle", recueil Délirium rassemblant des récits de Rob Williams et Chris Weston.

On y lira la longue histoire (3 épisodes) du juge Pin, un grand ponte du SJS (Le Service de Surveillance des Juges) habité par un délire meurtrier de pureté qu'il tourne contre les autres Juges, jamais à la hauteur de ses standards et donc tous voués à mourir.

On s'y émouvra devant le désespoir d'un Chasseur Klegg solitaire qui vit dans la souffrance sa solitude, dans une Mega City One qui ne lui est jamais amicale. Le meilleur épisode sans doute.

On y verra une tentative, vouée à l'échec, de payer les citoyens pour qu'ils respectent la Loi, un ascenseur spatial pour super-riches piraté par un gang de grands singes, ou encore la rébellion d'un énorme canon laser de défense anti-missiles qui se retourne contre Mega City One.

On conclura par une histoire réussie d'acteur ayant poussé l'abnégation jusqu'à faire greffer son cerveau dans le corps d'un reptile géant afin de tourner un film de Kaiju. Habitant le rôle jusqu'à devenir une menace, il est vaincu de façon très spectaculaire par l'action combinée de Dredd et de son frère Rico, pourtant encore cadets.

L'ensemble se lit agréablement même si ne reste rien de l'aspect subversif des Dredd originaux. Ca passe le temps, ça n'est pas indispensable.

Judge Dredd Contrôle, Williams, Weston

Commentaires