Something is Killing the Children t1, Tynion IV, Dell’Edera, Muerto

Juste quelques mots (et cette fois vraiment pas plus) sur le TPB 1 du Something is Killing the Children de l’énorme James Tynion IV, illustré par Dell’Edera et Muerto. Commençons par donner le résumé éditeur : Lorsque les enfants de la petite ville d'Archer's Peak se mettent à disparaître les uns après les autres - certains sans laisser la moindre trace, d'autres dans des circonstances extrêmement violentes - la peur, la colère et la suspicion envahissent l'entourage des victimes et laissent la police locale dans le plus grand désarroi. Aussi, quand le jeune James, seul témoin oculaire du massacre de ses trois camarades, sort de son mutisme pour parler de créatures terrifiantes vivant dans la pénombre, le coupable semble tout trouvé. Son seul espoir viendra d'une étrange inconnue, Erica Slaughter, tueuse de monstres capable de voir l'impensable, ce que l'inconscient des adultes a depuis longtemps préférer occulter. Something is Killing the Children est l’

Utopiales 2021 - Bilan avant fin


Bon, disons-le, mauvais calcul de dates, départ bien avant la fin, timing foiré. Voilà. Pas bien gazé. Du coup, on récapitule ici alors que le festival n'est même pas fini. Je pourrais te dire, lecteur, que j'ai tout abandonné pour t'informer avant les autres, mais ce serait un mensonge éhonté.

L'édition 2021 des Utos était vraiment réussie, elle.

Elle a bien commencé, dans l'auditorium, utilisé pour la première fois, Covid oblige. Le président Lehoucq lui-même vint dès l'abord y doucher tous nos espoirs de sabre-laser et d'Etoile Noire. Trop énergivore et trop puissantivore. Alors que j'aurai cru qu'avec un bon parc d'éoliennes...


On a cherché, cherché, cherché (enfin, surtout lui), pas moyen. Y aura pas.

A suivre...

Commentaires