Afterland - Lauren Beukes

Terre, 2023. Une épidémie foudroyante de HCV  vient de tuer 99% de la population humaine mâle. Ne restent que les quelques chanceux que leur patrimoine génétique a protégé sans qu'on sache encore comment. Une telle tragédie a été un traumatisme pour l'humanité, tous ces hommes étant des frères, des fils, des pères, des maris, des amis. Mais, par-delà le traumatisme moral – et sexuel –, le désastre fut économique aussi, tant sont genrés une grande partie des métiers existants . Il manqua subitement beaucoup de monde dans certains secteurs économiques clefs – techniques et scientifiques notamment –, et, l'épidémie étant toute récente, le déséquilibre n'a pas encore été résorbé ce qui fait que production et ravitaillement sont donc loin d'être optimaux. Si on ajoute à ces questions, les inévitables fermetures de frontière, états d'urgence, émeutes et/ou tentative de prise de contrôle violente du pouvoir politique, les deux dernières années n'ont pas été de tout

Servitude 6 - Brève revue de BD


Juste un mot pour dire qu'enfin, après trois ans d'attente depuis le tome précédent et quatorze depuis le début, la série Servitude vient de connaitre sa conclusion.

La combat final a lieu à Shalin - et les bons ne sont pas favoris, coincés dans une forteresse isolée et engoncés dans leur mensonges politiques.
Il oppose les tenants des anciennes Puissances à la coalition hétéroclite d'hommes libres qui veulent se détacher pour toujours de ces dominations antédiluviennes.
Il est d'une violence inouïe, car il s'agit autant de trancher entre deux visions antagonistes du monde que de solder de nombreux comptes avant que s'ouvre une ère nouvelle.

J'ai dit dans mes chroniques précédentes tout le bien que je pensais de cette série qui est l'une des meilleures existantes en fantasy. Je ne peux que confirmer, sans donner plus de détail sur le destin individuel de tel ou tel (ce qui serait peu convivial pour toi, lecteur).
Sache seulement que, comme dans les tomes précédents, l'honneur et le courage s'affrontent à la veulerie et au mensonge, que la raison d'Etat est toujours le moteur fort de l'Histoire, et qu'aucun camp n'est innocent d'atrocités, même s'il est impossible de renvoyer dos à dos les partisans d'une humanité libérée des dominations surnaturelles et ceux qui pensent avoir intérêt à les faire perdurer.

Sache enfin, lecteur, que si les six tomes ont été publiés sur quatorze ans, Soleil les ressort tous aujourd'hui en deux coffrets. Noël approche. Tu peux les mettre sur ta liste.

Servitude t6, Shalin

Commentaires