Something is Killing the Children t1, Tynion IV, Dell’Edera, Muerto

Juste quelques mots (et cette fois vraiment pas plus) sur le TPB 1 du Something is Killing the Children de l’énorme James Tynion IV, illustré par Dell’Edera et Muerto. Commençons par donner le résumé éditeur : Lorsque les enfants de la petite ville d'Archer's Peak se mettent à disparaître les uns après les autres - certains sans laisser la moindre trace, d'autres dans des circonstances extrêmement violentes - la peur, la colère et la suspicion envahissent l'entourage des victimes et laissent la police locale dans le plus grand désarroi. Aussi, quand le jeune James, seul témoin oculaire du massacre de ses trois camarades, sort de son mutisme pour parler de créatures terrifiantes vivant dans la pénombre, le coupable semble tout trouvé. Son seul espoir viendra d'une étrange inconnue, Erica Slaughter, tueuse de monstres capable de voir l'impensable, ce que l'inconscient des adultes a depuis longtemps préférer occulter. Something is Killing the Children est l’

Sisters of the Vast Black - Lina Rather


Bon, aucune chance que je passe deux heures ou plus à écrire la chronique d'une novella qui m'a pris deux heures à lire.

Globalement, "Sisters of the Vast Black" de Lina Rather n'est fameux à aucun niveau. Narration, worldbuilding, personnages, écriture, rien ne dépasse le niveau d'une fanfic écrite par un collégien doué.

Pourquoi même en parler alors ? Juste pour te mettre en garde, lecteur, contre un texte noté 4,2/5 Goodreads, et plutôt bien ailleurs aussi (mais avec beaucoup moins de votes).
Je voudrais les connaitre, les lecteurs Goodreads, pour qu'ils m'expliquent (ceci n'est pas une affirmation rhétorique). Peut-être une cohorte de catholique pratiquants époustouflés par les tribulations bien modestes d'un groupe de nonnes de l'espace. Quant au blurb, il est comique de licence publicitaire.
Mais bon, je vis aussi dans ce monde où Mask Singer réalise la première audience TV pour trois semaines consécutives. Donc tout se tient.

Sisters of the Vast Black, Lina Rather
Rather not read !

Commentaires