The Department of Truth t3 - Tynion - Simmonds - Bidikar

Le TPB 3 de Department of Truth sort de la chronologie précédente pour se centrer sur les Histoires alternatives et le personnage de Lee Harvey Oswald, en réunissant les issues #6-7 et les #14-17. Il est nécessaire de lire les chroniques précédentes pour savoir où on met les pieds. C'est dans les Archives que commence la « carrière » d'Oswald au sein du Département, juste après son « assassinat » par Jack Ruby. Il y apprend à quel niveau de globalité peut se réécrire la « vérité », à quel point une telle réécriture peut avoir un effet apocalyptique aussi bien dans l’espace connu que dans le temps long passé et futur, comment des organisations puissantes ont toujours cherché – et parfois réussi – à maîtriser le narratif et par là-même à altérer de manière définitive la réalité. Dans cette partie, avec Lee, on croise l'Empire roman, l'Eglise catholique, Charlemagne et le Saint-Empire Romain Germanique. Rien de moins. Suit la montée en puissance d'un Oswald qui veut c

Sisters of the Vast Black - Lina Rather


Bon, aucune chance que je passe deux heures ou plus à écrire la chronique d'une novella qui m'a pris deux heures à lire.

Globalement, "Sisters of the Vast Black" de Lina Rather n'est fameux à aucun niveau. Narration, worldbuilding, personnages, écriture, rien ne dépasse le niveau d'une fanfic écrite par un collégien doué.

Pourquoi même en parler alors ? Juste pour te mettre en garde, lecteur, contre un texte noté 4,2/5 Goodreads, et plutôt bien ailleurs aussi (mais avec beaucoup moins de votes).
Je voudrais les connaitre, les lecteurs Goodreads, pour qu'ils m'expliquent (ceci n'est pas une affirmation rhétorique). Peut-être une cohorte de catholique pratiquants époustouflés par les tribulations bien modestes d'un groupe de nonnes de l'espace. Quant au blurb, il est comique de licence publicitaire.
Mais bon, je vis aussi dans ce monde où Mask Singer réalise la première audience TV pour trois semaines consécutives. Donc tout se tient.

Sisters of the Vast Black, Lina Rather
Rather not read !

Commentaires