Willie le zinzin, Stephen King dans Bifrost 104

Dans le Bifrost 104 , en plus de la critique de toutes les nouveautés SFFF et des rubriques habituelles, on trouve une nouvelle de Stephen King en exclusivité mondiale (excusez du peu) . Elle s'intitule " Willie le zinzin " et parle de pandémie Covic, mais pas que. Oh non, pas que. King, en vieux maitre de l'horreur, y prouve qu'avec très peu de pages on peut écrire un texte aussi troublant que surprenant, un texte qui illustre l'adage selon lequel Il n'y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir .

BILAN DE LA DECENNIE 2010


ICI ET LÀ ON FAIT DES BILANS ANNUELS VOIRE, 2019 OBLIGE, DÉCENNAUX.
UN EXERCICE PÉRILLEUX.

N'ÉTANT L'ARBITRE D'AUCUNE ÉLÉGANCE NI LE RESPONSABLE DE LA MARCHE DU MONDE, JE NE DONNERAI NI PALMARÈS DES ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DES 2010'S, NI DES FILMS MAJEURS, NI DES LIVRES, NI DE RIEN...

CE QUE JE VEUX RETENIR DE LA (MA) DÉCENNIE, C'EST UN PROJET, LANCÉ COMME UNE IDÉE EN L'AIR ET QUI A FLEURI NEUF FOIS DÉJÀ.

LES 2010'S POUR MOI C'EST LA DÉCENNIE DE LA CRÉATION PUIS DU DÉVELOPPEMENT DU PRIX PLANÈTE-SF DES BLOGUEURS.

C'EST LA CÉLÉBRATION DE NEUF ROMANS  DE GRANDE QUALITÉ, CHACUN À SA MANIÈRE PROPRE, NEUF PRIX-PLANÈTE-SF DES BLOGUEURS.

ILS SONT TOUS ICI AUJOURD'HUI POUR DIRE AU REVOIR AUX 2010'S.
ENJOY !

Commentaires

Lhisbei a dit…
Je trouve que tu ne le cries pas encore assez fort... ;)
Gromovar a dit…
Un texte court en minuscules, c'est triste. Et puis...c'est fête :)

Bises.
Yann a dit…
Bonne année et merci pour tes critiques
Gromovar a dit…
Merci à toi :)