The Briar Book of the Dead - Angela Slatter

Silverton est une petite ville prospère, loin de la grande Lodellan où se trouve le siège du pouvoir ecclésiastique. Lovée au cœur d’une nature paisible, elle serait juste une cité prospère sans grande originalité si elle n’avait deux particularités : elle est gouvernée depuis des siècles par les Briar, une dynastie de sorcières, et elle sert, pouvoirs des Briar aidant, de poste de garde contre les abominations qui pourraient sortir des Darklands. Ellie, l’une des quatre cousines de la dernière génération Briar, est dépourvue de pouvoir magique. C’est sa marque, sa souffrance, sa honte depuis sa prime enfance. Destinée à devenir intendante, bras droit et conseillère de la future Briar Witch, sa cousine Audra, Ellie découvre par hasard à l’âge adulte qu’elle a néanmoins un don : elle peut voir les fantômes et leur parler. Alors que les choses changent à Silverton et que le clergé de Lodellan recommence peut-être à s’intéresser à ces sorcières qu’il dispense depuis toujours de poursuites

Utopiales 2019 : Coder/Décoder



Du 31 octobre au 4 novembre, c'est le retour des Utopiales à Nantes, après celle de l'heure d'hiver.

Le thème de l'année est Coder/Décoder, alors que dire ? Codons/Décodons, Décodons surtout (quand nous arriverons là-bas, le Codage aura déjà été accompli).

Nous allons Décoder en compagnie d'une pléthore de créateurs, auteurs, illustrateurs, scénaristes, scientifiques.

Nous allons Décoder avec les amis blogueurs, éditeurs, traducteurs, et, plus l'heure avancera, plus les bières seront bues, plus il faudra décoder ce que disent des uns et des autres dont les énoncés paraîtront de plus en plus codés.

Nous allons tenter de Décoder ce que nous disent les nombreuses expositions, les nombreux films de genre, les créateurs enthousiastes de jeux pas encore finalisés, les démonstrateurs scientifiques essayant de vulgariser des savoirs complexes.

Nous chercherons à Décoder les lignes telluriques secrètes qui conduisent au Bar de Madame Spock ou à la mythique dernière place assise libre en table ronde.

Décoder aussi, autant que faire se peut, le système de classement des livres dans la plus grande librairie SFFF éphémère de France.

Décoder si possible l'heure mystérieuse à la quelle il faut commencer à se diriger vers les salles de cinéma pour espérer avoir une place sans trop attendre debout.

Décoder les signes microscopiques qui indiquent quels seront les lauréats des divers Prix attribués pendant le Festival. (Parce que celui du PSF 2019 est, lui, déjà connu, c'est Neal Stephenson pour Anatèm).

Décoder les réponses en anglais des auteurs en interviews ou lors des dédicaces.

On pourra, pour tous ces décodages qui font de chaque festivalier un chercheur du SETI en puissance ou le fils spirituel de Fox Mulder, s'aider du programme ou de la liste des invités, entre autres.
Et Alain Damasio, décodeur maximus, nous offrira la réponse à La grande question sur la vie, l'univers et le reste.

Mais pourquoi Eux, Ils, codent-ils donc tout ? Sûrement pour nous empêcher de sachoir.
La vérité est ailleurs, le complot existe, je le sache.

Commentaires

Vert a dit…
Belle présentation, à bientôt là-bas ^^
Gromovar a dit…
Si les TGV roulent.