Conan Le dieu dans le sarcophage - Headline - Civiello

Juste un petit mot de rien du tout parce qu'il ne faudrait pas que chroniquer Conan en BD devienne une habitude . " Le dieu dans le sarcophage " est le onzième volume des adaptations de Conan en BD chez Glénat. " Le dieu dans le sarcophage " est l'une des toutes premières nouvelles de Howard mettant en scène le personnage du Cimmérien. Après quelques éléments de background sur les civilisations maléfiques qui précédèrent dans l'Histoire le très inquiétant royaume de Stygie, on y voit un Conan engagé par un noble pour voler une coupe de grande valeur dans le trésor d'un riche collectionneur. Catastrophe, quand le barbare arrive sur les lieux de son forfait à venir il tombe sur le cadavre du collectionneur, et sur un garde qui le met en joue avec son arbalète. Catastrophe bis, arrivent sur ces entrefaites le chef du conseil inquisitorial de la ville, Demetrius, accompagné du brutal Dionus, chef des pandores locaux, et de quelques gardes armés. Arrivé s

La porte de l'éternité - Brian Stableford


"La porte de l'éternité" est de ces romans époustouflants comme on n'en lit pas tous les jours.
Je ne peux que te conseiller, lecteur, lorsqu'il sortira en juillet, d'aller en l'excellente compagnie d'Oscar Wilde - entre autres - vers l'infini et au-delà en traversant la porte de l'éternité.

Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 95, et elle ne reviendra ici qu’un an après la sortie de la revue (c’est à dire, pfff…).
Je peux au moins donner le résumé de la couv’ car celui-ci est disponible partout :

De 1895, date à laquelle le Pr Copplestone découvre une drogue capable de projeter des “chronoplasmes” dans l’avenir, à l’an 12 000 000 apr. J.-C., où l’Engin universel tente de déterminer l’ultime destinée du cosmos, la vaste tapisserie du temps est le théâtre d’une guerre entre les Surhommes, descendants des vampires, l’humanité et la ténébreuse intelligence tapie à la fin des temps.
Un certain Grand Détective, un Comte vampire malgré lui, le subtil Oscar Wilde, William Hope Hodgson, tout juste revenu de ce Pays de la Nuit qu’est la Grande Guerre, le visionnaire H.G. Wells, Alfred Jarry, Camille Flammarion et bien d’autres littérateurs de renom deviennent des joueurs et des pions dans un conflit qui couvre la totalité de l’Histoire universelle.
Brian Stableford a publié une soixantaine de romans de science-fiction et de fantasy, ainsi que plusieurs essais qui font autorité. Son œuvre a été couronnée par le Pilgrim Award, le Prix ActuSF de l’Uchronie et le Grand Prix de l’Imaginaire, ce dernier pour son travail sur le merveilleux-scientifique français.

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :

Commentaires

Anonyme a dit…
Tiberix : La quatrième de couverture fout un peu la trouille quand même. Il y a aussi Karl Marx et Frankenstein dans les protagonistes ?
Gromovar a dit…
Non ;)

Très sympa. Quelque part entre HG Wells et l'Oscar Wilde du Portrait de Dorain Gray. Et un "merveilleux scientifique" écrit avec les connaissances contemporaines. Très intéressant mashup.