Something is Killing the Children t1, Tynion IV, Dell’Edera, Muerto

Juste quelques mots (et cette fois vraiment pas plus) sur le TPB 1 du Something is Killing the Children de l’énorme James Tynion IV, illustré par Dell’Edera et Muerto. Commençons par donner le résumé éditeur : Lorsque les enfants de la petite ville d'Archer's Peak se mettent à disparaître les uns après les autres - certains sans laisser la moindre trace, d'autres dans des circonstances extrêmement violentes - la peur, la colère et la suspicion envahissent l'entourage des victimes et laissent la police locale dans le plus grand désarroi. Aussi, quand le jeune James, seul témoin oculaire du massacre de ses trois camarades, sort de son mutisme pour parler de créatures terrifiantes vivant dans la pénombre, le coupable semble tout trouvé. Son seul espoir viendra d'une étrange inconnue, Erica Slaughter, tueuse de monstres capable de voir l'impensable, ce que l'inconscient des adultes a depuis longtemps préférer occulter. Something is Killing the Children est l’

The Manhattan Projects vol II - Hickman Pitarra Bellaire


"Manhattan Projects, vol II : Leur Règne"

Personnages, contexte et décors sont connus, le comic out of bounds continue sur sa lancée du premier tome.

On voit donc ici :

Le délirant Oppenheimer terminer enfin sa guerre civile intérieure (avec un résultat surprenant).
Einstein (ou pour être plus précis, les Eisntein) faire des siennes à travers les dimensions du multivers de façon bien plus barbare que scientifique en compagnie d’un Feynman pusillanime et soumis.
Daghlian s’isoler dans le désert en version locale du Dr Manhattan.
Von Braun et le peu fin Gagarine partir dans l’espace en quête de Laïka, pour une aventure Space-Op, cocasse et haute en couleurs, truffée de petites références décalées à Star Wars.
Groves et l’encore plus barjo Gen. Westmoreland, amoks et lancés dans une série d’opérations d’une très grande brutalité.
J’en passe et des meilleures.

Mais surtout, on apprend encore une fois à la lecture de ce volume ces vérités qu’on nous cache depuis toujours. Sur la fabrication de la Guerre Froide, sur la prise de contrôle de l’URSS par des entités extra-terrestres, sur l’arrivée au pouvoir de Castro, sur la Crise des Missiles, sur la mort de Kennedy et la fameuse Balle magique - et sur le rôle qu’y ont joué les personnages les moins recommandables du comic.

Comme pour le tome 1, il faut quelques dizaines de pages pour adhérer (de nouveau) au concept. Mais, ensuite, c’est vraiment amusant, du fait même de l’excès - avec une mention spéciale au Brejnev alien.
L’ensemble n’est pas terminé aujourd’hui en VO, même si l’édition Urban reprend tout l’existant.

The Manhattan Projects, Vol II Leur Règne, Hickman, Pitarra, Bellaire

Commentaires