dimanche 14 avril 2019

Les enfants de Jessica t3 - Brunschwig - Hirn


Sept ans après (!) le tome 2, voici enfin le troisième volet des Enfants de Jessica, sobrement intitulé "Sur la route".

Jours de deuil s'achevait sur le début d'une marche vers Washington. A l'issue des obsèques des réfugiés assassinés par les paramilitaires qui se font appeler les Logan's, la fille de l'une des victimes y initiait une marche des partisans de Jessica Ruppert vers le Congrès, afin de montrer aux élus « putschistes » le soutien populaire à la Secrétaire aux Affaires Sociales mise en difficulté par des accusations touchant au caractère potentiellement anticonstitutionnel de sa politique d'aide aux déshérités.

Ce tome 3 montre le déroulement de la marche, ou plutôt des marches car de nombreuses villes suivent le mouvement et, en moins de 24 heures, ce sont des dizaines voire des centaines de milliers de personnes qui convergent vers la capitale fédérale. Manifestation difficile car, au sein du peuple, elle compte autant de soutiens qui la rejoignent que d'adversaires qui vont tenter d'entraver la progression des marcheurs.

De plus, dans les coulisses, les ennemis politiques ne désarment pas. Dans les médias comme dans l'ombre des arrières-salles discrètes, les bénéficiaires de l'ancien ordre du monde continuent leurs manœuvres pour contrôler les actions du Président Mac Arthur et évincer Jessica de son poste, une Jessica qui ne sait plus elle-même si sa cause vaut les troubles qu'elle suscite.

Parallèlement, l'enquête en révision sur la culpabilité de Logan dans le massacre de masse qui avait contribué à la première élection de Jessica Ruppert connaît un tournant décisif quand la fille adoptive de Ruppert finit par se souvenir de certains détails qui peuvent prouver l'innocence du condamné.
Cette révélation peut être le dernier clou du cercueil politique de Jessica et, si l'avocat de Logan n'y voit qu'un moyen de sortir son client d'une condamnation injuste, nul doute que les ennemis politiques de la Secrétaire aux Affaires Sociales y trouveront matière à parachever la destruction de la femme et de son œuvre.
Pour cela, politiques et mafieux reconstituent même leur union sacrée. A l'attaque juridique s'ajouteront sans doute des actions plus musclées et violentes dans le but d'ajouter du chaos au chaos.


L'album illustre une fois encore la division d'un pays déchiré entre une minorité politique consciente de la nécessité de réorienter radicalement la société américaine vers une nouvelle forme de way of life qui prenne en compte les déshérités en tournant le dos à la doxa ultralibérale et une classe politique traditionnelle qui vit du système et est prête à tout pour le maintenir en l'état, avec l'approbation d'une partie de la population, qui appelle Jessica « la rouge » ou « la communiste », et l'intervention active de groupes paramilitaires ad hoc.

Ecrit alors que Trump est Président des Etats-Unis, "Sur la route" fait écho aux déchirures de la société américaine (et pas que) contemporaine.
Retour agréable dans l'univers, si proche du nôtre, créé par Brunschwig, "Sur la route" est néanmoins un album d'attente dans lequel rien ne décisif n'advient. Des éléments se mettent en place, nous verrons dans le prochain tome ce qu'ils amèneront.
La série, elle, est antérieure à l'élection du président orange, mais elle semble avoir anticipé les nécessités d'un rééquilibrage économique et la violence de la réaction des élites à toute tentative de changement de cap. Qu'adviendra-t-il de Jessica et de son projet ? Il faudra lire le tome 4 pour le savoir. Espérons que sept ans d'attente ne seront pas encore une fois nécessaires et que l'album sera à la hauteur des espoirs qu'il suscite.

Les enfants de Jessica, t.3 Sur la route, Brunschwig, Hirn

Aucun commentaire: