Cyber Mage - Saad Z. Hossain

" Cyber Mage " est le troisième roman – et quatrième texte – de Saad Z. Hossain. Il se situe dans le même univers que ses écrits précédents. Il se place, dans la chronologie de cet univers, après Bagdad, la grande évasion ! , quelque part vers un siècle après Djinn City (tous les deux publiés  par les éditions Agullo , les bienfaits du Très Miséricordieux soient sur leurs têtes !) et immédiatement avant le toujours non traduit (Agullo ! Que la peau des yeux leur pèle !) The Gurkha and the Lord of Tuesday . Dahka, Bangladesh. Une ville divisée entre des habitants/actionnaires – qui ont des droits, de vote notamment – et une foule énorme de sans titre qui vivent à sa bordure, dans les trafics, la violence, la maladie et la privation de tout droit. Une ville parmi d'autres dans un monde que changement climatique, déplacements de population et nanites incontrôlés ont rendu en partie inhabitable après avoir provoqué la chute des Etats et l'inévitable repli, pour ceux q

Invasion - Luke Rhinehart


"Invasion" est un roman de SF politique pastiche de Luke Rhinehart.
Il dit beaucoup, et sans doute trop pour ses forces, des troubles du monde d'aujourd'hui.

Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 93, et elle ne reviendra ici qu’un an après la sortie de la revue (c’est à dire, pfff…).

Je peux au moins donner le résumé de la couv’ car celui-ci est disponible partout :

Des boules de poils intelligentes débarquent sur Terre. Venues d'un autre univers, elles n'ont d'autre but que de s'amuser. L'une d'entre elles, Louie, est adoptée par Billy Morton, un Américain moyen plein de bon sens. Quand les autorités décident de se saisir de ces bestioles, Billy et sa famille, échaudés par l'Amérique contemporaine où ils se sentent de moins en moins à l'aise, prennent la tangente : peut-être que, finalement, la sagesse n'est pas du côté du pouvoir politique, mais du côté de cette anarchie sympathique, de cette libération improbable que cette invasion apporte.

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :


Commentaires