le nain de Whitechapel - Cyril Anton

Londres, fin du XIXe siècle. Plus ou moins. Oscar est le fils cadet d’une famille de la bourgeoisie anglaise. Excellent pianiste, il a un aîné moins brillant que lui mais que ses parents préfèrent. Lui est le souffre-douleur. Il faut dire qu’Oscar est nain, objet de honte et d’opprobre dans un monde où la difformité est perçue comme le signe objectif d’une défaillance morale. Après des années de brimades et d’humiliations, Oscar est foutu à la porte, littéralement jeté aux chiens. Il est alors recueilli par Freddy, un noir veuf et pianiste qui l’emmène chez lui à Whitechapel et l’initie au jazz et à la blue note. Mais voilà qu’en ces temps un gang nommé Tabula Rasa assassine d’horribles manières ceux qu’il considère comme des indésirables, pauvres, handicapés, marginaux… Oscar, qui change alors d’identité, se lance dans la traque des membres du gang. Il initie aussi la construction d’une boule de neige géante destinée à protéger le quartier et ses habitants des agressions extérieures.

The Nearest - Greg Egan


Futur proche. Une détective de la police australienne enquête sur les meurtres à domicile d'un père et de ses deux filles. La mère de famille, manquante, est le suspect numéro un d'une affaire qui semble aussi banale que facile à résoudre. Jusqu'à ce que les choses se compliquent un peu...

Save your time warning (comme un trigger warning mais sans trigger) :

Connais-tu, lecteur, le syndrôme de Capgras ? (Ne cherche pas sur Internet sinon tu te spoiles toi-même).

Si, comme ton serviteur Gromovar, tu peux répondre oui à la question, alors tu comprendras sur quoi repose l'histoire à un tiers de ta lecture (et, autant que je te le dise, tes espoirs de twist final seront vains). Economise ton temps. Va plutôt ouvrir des bouches d'incendie.

Si tu réponds non et que tu n'as pas triché en allant sur Wikipedia, alors tu peux lire cette nouvelle de Greg Egan qui n'est pas de ses meilleures.

The Nearest, Greg Egan

Commentaires

erwann a dit…
Même ressenti, ô ami blogueur. C'est une déception d'autant plus grande que la nouvelle est (inutilement) looooooooongue.
Egan a fait mieux. Et fera mieux, j'espère.
Gromovar a dit…
Dépités nous sommes.
erwann a dit…
Voilà. Par contre, son “Discrete Charm of the Turing Machine” vaut la lecture.
Gromovar a dit…
Tout à fait : https://www.quoideneufsurmapile.com/2018/05/the-discrete-charm-of-turing-machine.html