Roger Zelazny - Le temps d'un souffle, je m'attarde

Ressortie aujourd'hui dans la toujours pertinente collection Dyschroniques du "Destination fin du monde" de Robert Silverberg qui n'était plus disponible en français depuis longtemps. Rappelons que la maison d’édition indépendante Le passager clandestin est une toute petite maison radicale, engagée et militante contre une certaine forme insatisfaisante du monde. Au milieu des non fictions, on y trouve la collection Dyschroniques qui remet à l’honneur des textes anciens de grands noms de la SF.  Nouvelles ou novellas posant en leur temps les questions environnementales, politiques, sociales, ou économiques, ces textes livrent la perception du monde qu’avaient ces auteurs d’un temps aujourd’hui révolu. On notera que chaque ouvrage à fait l’objet d’un joli travail d’édition, chaque texte étant suivi d’une biographie/bibliographie de l’auteur, d’un bref historique des parutions VO/VF, d’éléments de contexte, ainsi que de

La fantastique famille Telemachus - Daryl Gregory


"La fantastique famille Telemachus" est un roman de Daryl Gregory. Il offre à son lecteur autant de qualités que de défauts.

Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 92, et elle ne reviendra ici qu’un an après la sortie de la revue (c’est à dire, pfff…).

Je peux au moins donner le résumé de la couv’ car celui-ci est disponible partout :

Teddy Telemachus, escroc charismatique, participe à une étude sur les perceptions extra-sensorielles secrètement dirigée par la CIA. C'est là qu'il rencontre Maureen McKinnon, une authentique médium. Après une idylle mouvementée, Teddy et Maureen se marient et ont trois enfants surdoués, avec lesquels ils forment la Fantastique Famille Telemachus, qui sillonne le pays pour présenter au public les pouvoirs de chacun. 
Irene est un véritable détecteur de mensonges, Frankie peut déplacer des objets par la force de sa pensée et Buddy, le benjamin, sait prédire l'avenir. Hélas, un soir, la tragédie va les diviser. Des décennies plus tard, les Telemachus n'ont plus rien de fantastique. Irene est mère célibataire, sans emploi. Frankie doit une somme importante aux anciens associés mafieux de son père. Buddy vit complètement replié sur lui-même. 
Et, compliquant les choses, la CIA réapparaît, pour voir s'il reste un peu de magie au sein du clan Telemachus. Quant à Matty, le fils d'Irene, il vient de vivre sa première sortie de corps. Il n'en a parlé à personne, mais ce pouvoir sera peut-être nécessaire au salut des siens - à moins qu'il n'achève de déchirer sa famille... Mobilisant toute l'imagination qui a fait de lui un conteur reconnu, Daryl Gregory nous livre un roman surprenant et hilarant qui met en scène une famille de rêveurs surdoués et les forces invisibles qui les lient.

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :


Commentaires

TmbM a dit…
J’ai trouvé à ce livre beaucoup plus de défauts que de qualités. Il m’est tombé des mains bien avant la fin...
Gromovar a dit…
Je l'ai trouvé régulièrement touchant mais tout aussi souvent ennuyeux.
Lhisbei a dit…
On va passer alors :)
Gromovar a dit…
Avec de bons acteurs et un bon metteur en scène ça peut faire un film sympa.