Once Upon a Time at the End of the World t 2 - Aaron - Tefenkgi

J'avais vraiment - et un peu étonnamment - aimé le tome 1 de Once Upon a Time at the End of the World . Ce tome 2, intitulé The Rise and Fall of Golgonooza , commence comme un mix incestueux entre Portlandia et Disneyland avant de virer à l'horreur peu expliquée si ce n'est par la nécessité de faire avancer le récit. Plus précisément on voit dans cette deuxième partie que l'amour ne dure pas toujours, que la beauté est dans les yeux de celui qui regarde, et blablabla. Pour les lecteurs échaudés qui ont envie de lire sur l'amour triste, je conseille de s'épargner cet album et de se contenter de lire les deux pépites de sagesse ci-dessous, plus rapides et bien plus utiles : "Our love will last forever, until the day it dies" Virgin Prunes Et, "I chose an eternity of this Like falling angels The world disappeared Laughing into the fire Is it always like this? Flesh and blood and the first kiss The first colors, the first kiss We writhed under a red

La fantastique famille Telemachus - Daryl Gregory


"La fantastique famille Telemachus" est un roman de Daryl Gregory. Il offre à son lecteur autant de qualités que de défauts.

Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 92, et elle ne reviendra ici qu’un an après la sortie de la revue (c’est à dire, pfff…).

Je peux au moins donner le résumé de la couv’ car celui-ci est disponible partout :

Teddy Telemachus, escroc charismatique, participe à une étude sur les perceptions extra-sensorielles secrètement dirigée par la CIA. C'est là qu'il rencontre Maureen McKinnon, une authentique médium. Après une idylle mouvementée, Teddy et Maureen se marient et ont trois enfants surdoués, avec lesquels ils forment la Fantastique Famille Telemachus, qui sillonne le pays pour présenter au public les pouvoirs de chacun. 
Irene est un véritable détecteur de mensonges, Frankie peut déplacer des objets par la force de sa pensée et Buddy, le benjamin, sait prédire l'avenir. Hélas, un soir, la tragédie va les diviser. Des décennies plus tard, les Telemachus n'ont plus rien de fantastique. Irene est mère célibataire, sans emploi. Frankie doit une somme importante aux anciens associés mafieux de son père. Buddy vit complètement replié sur lui-même. 
Et, compliquant les choses, la CIA réapparaît, pour voir s'il reste un peu de magie au sein du clan Telemachus. Quant à Matty, le fils d'Irene, il vient de vivre sa première sortie de corps. Il n'en a parlé à personne, mais ce pouvoir sera peut-être nécessaire au salut des siens - à moins qu'il n'achève de déchirer sa famille... Mobilisant toute l'imagination qui a fait de lui un conteur reconnu, Daryl Gregory nous livre un roman surprenant et hilarant qui met en scène une famille de rêveurs surdoués et les forces invisibles qui les lient.

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :


Commentaires

TmbM a dit…
J’ai trouvé à ce livre beaucoup plus de défauts que de qualités. Il m’est tombé des mains bien avant la fin...
Gromovar a dit…
Je l'ai trouvé régulièrement touchant mais tout aussi souvent ennuyeux.
Lhisbei a dit…
On va passer alors :)
Gromovar a dit…
Avec de bons acteurs et un bon metteur en scène ça peut faire un film sympa.