Fables - Willingham, Buckingham

Première lecture (mieux vaut tard que jamais !) d'une série publiée entre 2003 et 2015 : Fables . 150 exemplaires (avec un redémarrage récent au numéro 151) écrits par Bill Willingham, avec principalement Mark Buckingham aux pinceaux, 14 (et même un peu plus) Eisner Awards. Après une Intégrale en 10 tomes chez Urban, voici qu'arrive la même en « poche » à petit prix chez Urban Comics Nomad. Les deux premiers numéros sont sortis il y a peu et c'est là qu'enfin je suis entré dans l'histoire. Je ne vais pas chroniquer longuement ici une série bien connue que quantité d'entre vous, lecteurs, ont déjà lue et appréciée, j'en suis convaincu. Disons simplement que Buckingham transporte les personnages des contes (dans leur immense diversité et profusion) dans le monde moderne. Fuyant un Adversaire qui les a conquis et massacrés royaume de conte après royaume de conte, les Fables survivantes ont trouvé refuge dans notre monde il y a quelques siècles déjà ; entre

Les griffes et les crocs - Jo Walton


"Les griffes et les crocs" est un roman de fantasy victorienne draconique (!) de Jo Walton, lauréat du Wold Fantasy Award 2004. Je n'ai pas compris l'intérêt d'écrire un roman victorien/balzacien dont les personnages seraient des dragons.

Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 88, et elle ne reviendra ici qu’un an après la sortie de la revue (c’est à dire, pfff…).

Je peux au moins donner le résumé de la couv’ car celui-ci est disponible partout :

Bon Agornin repose sur son lit de mort, à proximité de son trésor. Il vit ses dernières instants et toute sa famille est là : son fils Penn, qui est prêtre ; sa fille Berend qui a fait un beau mariage ; Avan qui suit son petit bonhomme de chemin à Irieth ; Haner et Selendra, les cadettes. Bon Agornin tient absolument à se confesser à son fils aîné, il veut partir absous de ses péchés, d'autant que ceux-ci sont immenses : afin de pouvoir devenir un dragon de soixante-dix pieds de long, capable de voler et de cracher du feu, Bon a dévoré son frère et sa sœur (car les carcasses de bœuf ne suffisent pas pour mener à bien une telle entreprise).
"C'était une autre époque", se justifie-t-il, avant de mourir. Avant d'être dévoré à son tour par ses héritiers, comme le veut la coutume chez les dragons.

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :

Commentaires

Valeriane a dit…
Non mais là je suis déjà super contente de savoir qu'il y a un nouveau Jo Walton. Donc merci pour cette non-chronique :-) héhé
Reste plus qu'à acheter le prochain Bifrost!
Gromovar a dit…
Y a plus qu'à. Mais je ne sais pas si tu aimeras ma chronique ;)
Valeriane a dit…
Bin j'espère... :-)
héhé il va arriver chez moi bientôt :-)
Valeriane a dit…
Je suis en cours de lecture... et je suis curieuse de la lire ta chronique... argh! un an d'attente!! tu sais te faire désirer :-)
Gromovar a dit…
Elle sera en ligne sur le site de Bifrost quand le prochain numéro sera sorti.