The Old Axolotl - Jacek Dukaj

Futur proche. Pour commencer. La Terre a été balayée par une vague de neutrons d'origine inconnue qui a éliminé toute vie biologique. Ne reste de la seule oasis de vie connue dans l'univers qu'une boule inerte, stérilisée comme un intestin après un traitement antibiotique surdosé. Difficile alors d'y placer une histoire, sauf à savoir rendre romanesque le mouvement des plaques tectoniques. Une histoire est néanmoins possible dans le court roman The Old Axolotl , de l'auteur polonais Jacek Dukaj, nominé pour le Janusz A. Zajdel Award 2016 . Car, dans le monde imaginé par Dukaj, alors que la vague neutronique passait de méridien en méridien, quelques poignées d'humains (aucun Asiatique, premiers touchés et premiers morts avant même de comprendre ce qui se passait) ont réussi à s'uploader en catastrophe à l'intérieur de divers serveurs informatique en utilisant des versions (bien ou mal) patchées d'un jeu online censé utiliser des bots modelés à parti

Utopiales 2016 : un bilan officiel et un rendez-vous



Une édition impressionnante
Un record de fréquentation :
pour sa 17ème édition, le vaisseau spatial Utopiales a
embarqué
plus de 82 000 passagers* !!!

Sous la houlette de l’astrophysicien Roland Lehoucq, son président, et de Jeanne A. Debats, sa nouvelle déléguée artistique, Utopiales, Festival International de Science-Fiction de Nantes, a une nouvelle fois prouvé la pertinence de cette interdisciplinarité qui fait se rencontrer les planètes scientifiques et artistiques, toutes les dimensions l’imaginaire...

Plus de 82 000 visiteurs ont ainsi profité des 136 tables rondes et conférences, 75 séances de cinéma, 9 expositions, du pôle ludique et du pôle jeux vidéo sans oublier la journée Manga Tan.

Une grande richesse d’univers généreusement partagés par plus de 200 invités : écrivains, scénaristes et dessinateurs de BD, plasticiens, cinéastes, philosophes et chercheurs... parmi lesquelsDenis Bajram, Paolo Bacigalupi, Anna Starobinets, Ann Leckie, Helena Noguerra, Lev Grossman ou François Rouiller... et aussi le robot Pepper !

Qui n’a pas vibré à l’écoute de la conférence de Roland Lehoucq sur Seul sur Mars ?, de celle de Thibaut Damour ou Alain Damasio ?

Qui n’a pas eu envie de décoller en découvrant les expositions : Bajram, Science Machina, l e s Prototypes du Grand Napotakeu de Jérôme Lefdup ou Métaquine de François Rouiller ?

Qui ne s’est pas laissé emporter lors des projections cinéma par Premier contact de Denis Villeneuve, Realive de Mateo Gil ou Identify de Steven Gomez ?

Enfin, qui n’a pas applaudi des deux mains au « Prix Extraordinaire » décerné cette année à deux lauréats : Gérard Klein, grand monsieur de la science-fiction française et Denis Bajram, l’un des dessinateurs les plus talentueux du paysage international de la science- fiction et créateur de l’affiche 2016 du festival.

Nous vous donnons rendez-vous du mercredi 1er au lundi 6 novembre pour la 18ème édition des Utopiales, avec le même enthousiasme et le même bonheur !

Commentaires

Fabrice a dit…
J'y serais...enfin, j'espère.
Gromovar a dit…
J'espère pour toi.