JC Dunyach excelle dans le Bifrost 115

Dans le Bifrost 115 , sous une couverture qui fleure bon l'Age d'or, on trouve les rubriques habituelles : édito d'Olivier Girard, critiques des sorties récentes, scientifiction (sur les Anti-Terre, par le duo Chemla Lehoucq, qui parlent même de Gor ce qui prouve, en nos temps éveillés, une liberté d'esprit méritoire) . On y trouve aussi un imposant dossier James Tiptree Jr. coordonné avec énergie et entrain par l'encyclopédique Jean-Daniel Brèque. Et, comme toujours, quatre nouvelles. Les Objets savent , de Jean-Claude Dunyach, est la première nouvelle de la revue. Petit bijou d'humour et de pétillance, elle raconte la résolution express d'une affaire de meurtre par l'IA d'un véhicule militaire reconverti en taxi qui utilise pour ce faire son immense puissance de calcul ainsi que celle de toutes les objets connectés qui l'environnent. Que font les IA sentientes de leur temps ? Elle échangent, ragotent, réfléchissent, et parfois résolvent des af

La Camp - Christophe Nicolas

"Le Camp". Si vous devez choisir entre y être enfermé ou le lire, préférez l'incarcération. C'est plus prudent.

Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 83, et elle ne reviendra ici qu’un an après la sortie de la revue (c’est à dire, pfff…).

Je peux au moins donner le résumé de la couv’ car celui-ci est disponible partout :

À quelques encablures de la clôture barbelée d’une base militaire de campagne, un homme affublé d’un collier métallique est retrouvé apparemment mort d'épuisement, entièrement nu, rachitique. Un mystère total. Et pour l’enquêteur Francis Le Gall, le début de la déchéance...
Six ans plus tard, l’ancien gendarme n’est plus qu’une loque. Noyé dans l’alcool, il ne cesse de ressasser ses prétendues découvertes. De sombres histoires d’extraterrestres et d’expériences atroces, que plus personne n’écoute. Un pur délire ? Pas si sûr.
Un jour, Marie arrive à La Draille, le village voisin de la base militaire, pour y aider une amie à emménager et retrouver Cyril, son compagnon. Elle découvre le hameau désert, sans plus une âme qui vive, vidé de tous les habitants en une nuit. La zone est bientôt mise sous quarantaine par les autorités...

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :

Commentaires