Lost Ark Dreaming - Suyi Davies Okungbowa

Lagos, dans quelques années. Yekini est une analyste intermédiaire, entre enforcer et fixer . Elle part pour sa première mission sur le terrain. Tuoyo est une ingénieur maintenance. Elle fait face à un problème de sas défectueux. Ngozi est un cadre administratif. Il est appelé pour superviser le problème. Les trois se retrouvent face à un événement bien plus grave et bouleversant que l’incident technique auquel ils se croyaient confrontés. Yekini, Tuoyo et Ngozi vivent tous les trois dans le Pinnacle, la seule tour encore fonctionnelle d'un groupe de cinq qui avaient été surnommées les Fingers au moment de leur construction par un riche promoteur nigérian. Les faits à l'origine de leur rencontre, d'abord et longtemps conflictuelle, les amènent à découvrir de dérangeants secrets qui les pousseront à aller chercher au fond de leur propre histoire le courage de se surpasser pour le bien de la communauté. Nigéria, futur pas si lointain. Le changement climatique et la montée du

Promise t3 : l'Incube


La petite ville de Promise, maintenant complètement isolée, s'achemine vers l'Apocalypse. Sous la férule du maléfique "pasteur" Laughton, les habitants se préparent à résister à ce Mal annoncé, qui viendrait de l’extérieur, sans voir que c'est en son sein qu'il réside déjà.

La fin des temps approche de toute façon. Dans le ventre de Rachel grandit l'incube qu'y a placé Laughton. Plus que quelques jours à attendre ; la naissance du bébé mettre, dans le sang, un terme au calvaire de Promise.

A moins que Rachel, fille-tonnerre, ne parvienne à se mettre en travers du chemin du démon...
A moins que Corey, qui a fui pour aller chercher l'aide des autorités, ne revienne avec la cavalerie, même au dernier moment...

Suite et fin de la trilogie fantastique. Dans un crescendo effrayant, la ville de Promise va vers sa fin annoncée, la grossesse de Rachel aussi, et Laughton attend avec impatience la réussite prochaine de ses sombres machinations. C'est sans compter sans les rares qui résistent (et que Laughton n'a pas eu le temps ou le loisir d'éliminer).

La conclusion (scénario comme dessin) est satisfaisante, juste un peu rapide, c'est dommage, on aurait volontiers vu plus de suspense ou de rebondissements. Néanmoins, c'est à une belle balade, d'une noirceur extrême, que Thierry Lamy, assisté de Mikaël, a convié le lecteur, et c'est avec plaisir qu'elle a été accomplie.

Promise t3, Incubus, Lamy, Mikaël

Commentaires