La Mort à lunettes - Tome - Goffaux - Redj

Il y a des albums qui montrent et d'autres qui laissent déduire. " La Mort à lunettes " est de la seconde catégorie, tout le suggère. Son titre d'abord, dont on dira qu'il est énigmatique. Son début ensuite, violent et tragique, qu'on relit les premières pages passées en observant mieux les visages pour être sûr que c'est bien un flashforward – et donc toute la suite un flashback. Ses ellipses enfin, nombreuses, qui disent une biographie seulement par les portes qu'elle ferme lors d'un road trip final de New-York à Las Vegas aux début des années 2000, entre tournée d'adieu et baroud d'honneur pour Malcolm/Malek, un jeune noir new-yorkais converti à l'Islam en prison puis enrôlé dans un programme de com' de l'US Army. Un voyage conclusif avant l'Afghanistan que Malek entreprend avec l'aide et la compagnie d'Alexander, un vieux juif exilé à NY rencontré par hasard à l'église dans laquelle Malek fait le ménage. Le v

Darrieussecq chez les orcs


Sortie du tome 4 de la série "Wollodrin", c’est à dire du seconde tome du deuxième diptyque "Le convoi".

Piégés dans une ville envahie de zombies alors qu’il cherchent à ravitailler la caravane de puritains qu’ils escortent, Onimaku l’humaine et Hazngar l’orc, héros mercenaires et enjoués du diptyque « Le convoi », doivent lutter pied à pied pour sauver leur vie et échapper à un sort pire que la mort. Une très ancienne sorcière s’y sacrifiera pour retourner une situation désespérée, comme Gandalf fit semblant de le faire sur le pont de la Moria.

Et ce couple mixte humaine/orc qui exsude l'amour sincère, quel beau plaidoyer antispéciste ;)

Je reprends les termes précédemment utilisés sur ce blog.
"Wollodrin" est de la BD de fantasy très agréable à lire. Les scénarios sont rapides et satisfaisants, chargés en action et rebondissements, les personnages plutôt attachants. C’est divertissant, décoiffant, stimulant, et régulièrement drôle.
Le dessin est très joli, fin et réaliste, et ces couleurs… On s’y croirait. Ca bouge, ça brule, ça court, ça combat, il y a beaucoup de figurants et pourtant l’action n’est jamais confuse.

En résumé, c’est simplement agréable. Enjoy !

Wollodrin t4, Le convoi 2/2, Chauvel, Lereculey, Araldi

Commentaires

Gromovar a dit…
C'est très sympa comme BD. Les 4 tomes se lisent avec plaisir. Et on peut les faire 2 par 2.
Escrocgriffe a dit…
J’aime cette relecture improbable de Roméo et Juliette :D
Gromovar a dit…
Sans les familles.