Conan L'heure du dragon - Blondel - Sécher

" L'heure du dragon " est le seul roman de Conan écrit par Howard. Il a été adapté dans les années 70 par la fine équipe Roy Thomas - Gil Kane. Il l'est une nouvelle fois ici par le duo Julien Blondel (scénariste de Elric, décidément! il aime les personnages myhthiques)  - Valentin Sécher (dessinateur de Méta Baron) . On peut rêver pires adaptateurs. Conan est roi d'Aquilonie. Plus pour longtemps quand le roman commence. Car trois nobles ambitieux ont tiré le très maléfique empereur Xaltotun de Python d'un sommeil de 3000 ans en usant pour ce faire du légendaire Cœur d'Ahriman. En échange ils lui demandent de les aider à usurper les trônes de Némédie et d'Aquilonie. Pour cela Conan doit mourir. Mais si, sur le champ de bataille, Xaltotun tient parole et offre aux félons une victoire écrasante sur l'armée aquilonienne, il a, en revanche, d'autre projets pour un Conan qu'il préfère emprisonner secrètement. De fait il a plus globalement d'

Nuigrave, Lorris Murail


Avec "Nuigrave", Lorris Murail proposait, dès 2009, de visiter un monde qui connait la guerre en Syrie et dans lequel fumer c'est le Mal. Pas mal vu du tout. Pour voir le reste il faudra lire le livre.

Je ne peux en dire plus car ma chronique sera dans le Bifrost n° 72, et elle ne reviendra ici qu'un an après la sortie de la revue (c'est à dire, pfff...).

Je peux au moins donner le résumé de couv' car celui-ci est disponible partout :

Quand ? Vers 2030. Fumer NUIGRAVE. Où ? Au Petit Kossovo, zone de non-droit. La vie y est rude, violente, souvent brève. Pittoresque. Qui ? Arthur Blond, fonctionnaire de l'Office Européen de Restitution Patrimoniale, allait inspecter l'obélisque de la Concorde rendu à l'Égypte et gisant brisé dans le désert. Il n'ira pas. Quoi ? La coarcine. Une drogue qui modifie la perception du temps en est extraite. Sidonie, ex-compagne d'Arthur, l'a découverte en Amazonie et cultivée. Mais il n'en reste que deux plants. Ceux de Sidonie. Quand elle est assassinée, Arthur Blond ne peut trouver asile qu'au Petit Kossovo. Où il tente de comprendre pourquoi certains s'intéressent tant à la coarcine.

Voila. Rien de plus. Sinon voici ce qui m'attend :

Commentaires