La Muraille de Chine - Franz Kafka

Ressortie du recueil La Muraille de Chine de Franz Kafka aux Forges de Vulcain. Traduit par Stéphane Rilling qui postface et nanti d’une intéressant préface d’Éric Pessan, le recueil est articulé autour de La Construction de la muraille de Chine , une nouvelle de longueur moyenne, et de textes beaucoup plus courts, tous écrits entre 1917 et 1922 alors que l’empire austro-hongrois s’effondrait, que l’antisémitisme montait, parallèlement au sionisme, et que l’intérêt pour le Chine, immense et en partie incompréhensible, était fort. Passé Le chasseur Gracchus , un premier texte dont l’intérêt narratif m’a largement échappé, Kafka construit ici par fragments (certaines nouvelles ne font que deux ou trois pages) la vision d’un monde qui échappe largement à la compréhension humaine et dans lequel l’absurde (on le dit toujours) mais aussi l’arbitraire (on le dit parfois moins) est la norme. Le monde de Kafka est immense, comme la Chine. Immense au point que l’homme normal n’en voit jamais

Un cantique de Noël


Adaptation par Lee Bermejo du très célèbre Christmas Carol de Dickens dans le monde de Batman, "Batman Noël" est un très bel album, graphiquement s'entend.

Des dessins superbes et très détaillés montrent une Gotham sombre, néogothique, inquiétante. Les couleurs sont simplement magnifiques, le traitement du costume de Catwoman, par exemple, étant une vraie réussite.

Côté scénario, l'adaptation du texte de Dickens est fidèle, et c'est Batman/Bruce Wayne qui endosse le costume du vieillard aigri Scrooge et se voit visiter par les trois fantômes des Noëls passés, présents, et futurs qui l'amèneront à réévaluer sa vie et son rôle social. Bermejo profite de l'occasion pour souligner l'évolution du personnage de Batman au fil des années, d'un héros vengeur mais globalement positif à un ange de la vengeance presque aussi noir que les criminels qu'il pourchasse, ainsi que l'opposition plus évidente que jamais entre un Batman lunaire et un Superman solaire. Assez convenue, l'histoire parlera plus aux amateurs du texte de Dickens qu'aux autres, mais elle se laisse lire sans déplaisir.

Par delà le récit, le lecteur recevra une vraie claque graphique ; Batman Noël est donc un petit cadeau à faire ou à se faire, qui change en beaucoup mieux des nombreuses adaptations téléfilm du Cantique de Noël.

Batman Noël, Lee Bermejo, Barbara Ciardo

Commentaires

Lorhkan a dit…
J'aurai un Batman à Noël, mais ce ne sera pas celui-là...
Je reste dans le classique de chez classique avec "The dark knight returns".
Mais je note ce Batman de Noël... pour l'année prochaine ! ;)
Gromovar a dit…
Bonne résolution :)
Xapur a dit…
Je conseille aussi "Année Un".
Vert a dit…
Je prends note comme cadeau à me faire en janvier (ce sera plus la bonne période mais qui s'en soucie ^^)