Blackwater 4 - La Guerre - Michael McDowell

Après le tome 3 , voici " La Guerre ", nouvel opus de la saga Blackwater . Cette chronique, et celles qui suivront pour les numéros suivants, seront très succinctes. Le but est de ne pas spoiler pour ceux qui n'achèteraient pas chaque numéro dès sa sortie. Ce quatrième tome commence peu avant la Seconde Guerre Mondiale et se termine avec elle. La famille Caskey peu à peu s'apaise, elle passe par-delà les meurtrissures réciproques et se rassemble dans ce qui ressemble à une forme d'harmonie autour de la nouvelle génération, celle des enfants des différents ménages. Certes les enfants, devenus presque adultes, quittent leurs foyers, qui pour l'université, qui pour l'armée. Parfois pour s'émanciper, parfois pour fuir une situation difficile, d'autres fois encore pour mener au calme une quête plus personnelle. Mais aucun ne laisse derrière lui durablement les lieux de son enfance, et quand ils s'en éloignent ce n'est jamais ni pour très loin ni

Un cantique de Noël


Adaptation par Lee Bermejo du très célèbre Christmas Carol de Dickens dans le monde de Batman, "Batman Noël" est un très bel album, graphiquement s'entend.

Des dessins superbes et très détaillés montrent une Gotham sombre, néogothique, inquiétante. Les couleurs sont simplement magnifiques, le traitement du costume de Catwoman, par exemple, étant une vraie réussite.

Côté scénario, l'adaptation du texte de Dickens est fidèle, et c'est Batman/Bruce Wayne qui endosse le costume du vieillard aigri Scrooge et se voit visiter par les trois fantômes des Noëls passés, présents, et futurs qui l'amèneront à réévaluer sa vie et son rôle social. Bermejo profite de l'occasion pour souligner l'évolution du personnage de Batman au fil des années, d'un héros vengeur mais globalement positif à un ange de la vengeance presque aussi noir que les criminels qu'il pourchasse, ainsi que l'opposition plus évidente que jamais entre un Batman lunaire et un Superman solaire. Assez convenue, l'histoire parlera plus aux amateurs du texte de Dickens qu'aux autres, mais elle se laisse lire sans déplaisir.

Par delà le récit, le lecteur recevra une vraie claque graphique ; Batman Noël est donc un petit cadeau à faire ou à se faire, qui change en beaucoup mieux des nombreuses adaptations téléfilm du Cantique de Noël.

Batman Noël, Lee Bermejo, Barbara Ciardo

Commentaires

Lorhkan a dit…
J'aurai un Batman à Noël, mais ce ne sera pas celui-là...
Je reste dans le classique de chez classique avec "The dark knight returns".
Mais je note ce Batman de Noël... pour l'année prochaine ! ;)
Gromovar a dit…
Bonne résolution :)
Xapur a dit…
Je conseille aussi "Année Un".
Vert a dit…
Je prends note comme cadeau à me faire en janvier (ce sera plus la bonne période mais qui s'en soucie ^^)