La Grande Guerre de Charlie - Mills - Colquhoun

Charley's War – " La Grande Guerre de Charlie " – est une BD de Pat Mills dessinée par Joe Colquhoun et publiée sous forme de courts strips de trois puis quatre pages dans la revue Battle Picture Weekly entre 1979 et 1988. Le label français Delirium en a publié une intégrale en dix volumes ; pour fêter ses dix ans d'existence il sort aujourd’hui une ouvrage de belle taille contenant l'intégralité des épisodes consacrés à la Bataille de la Somme assortis d'interviews des auteurs et de reproductions de certaines couvertures. Il fallait bien que je m'y plonge. Décidé à montrer les horreurs et la cruauté sans nom d'une Grande Guerre dont on pensait bêtement qu'elle serait la Der des Ders, Mills le fait à travers le personnage de Charlie, un jeune Anglais de 16 ans guère futé mais très patriote qui s'engagea en mentant sur son âge quand on lui dit que son roi avait besoin de lui. Arrivé en France au milieu des  Pals Batallion , Charlie se retrouve

Brève revue de BD


Sortie du tome 6 de la saga Prométhée de Christophe Bec, sobrement intitulé "L’arche".
L’histoire est toujours aussi riche et complexe, sans jamais se perdre dans ses propres méandres, même s’il est de plus en plus nécessaire de relire les précédents pour se remettre la totalité de la tapisserie en tête. La mise en scène de la série est toujours résolument cinématographique, et l’accumulation des mystères entre mythologie, ufologie, pouvoirs extra-sensoriels, et espionnage, font de cette série un X-Files sur papier absolument passionnant.


Sortie aussi, quatre ans après le précédent, de "La fée Sanctus", tome 3 des Chevaliers du pardon, le second cycle de la série « Complainte des landes perdues » de Dufaux et Delaby. Une intrigue simple et linéaire mais efficace caractérisait les deux premier opus. Ici la simplicité devient un peu excessive, les quêtes semblent trop faciles, leur résolution bien trop rapides, et les planches dilatoires sont trop nombreuses. Pas déplaisant, ce tome 3 donne le sentiment de ne contenir que peu. Reste l’avancement d’un cycle en court et des dessins d’une beauté époustouflante qui rappellent la qualité de l’autre série des mêmes, Muréna.

L’arche, Prométhée 6, Bec, Rafaelle
La fée Sanctus, Les chevaliers du pardon 3, Dufaux, Delaby

Commentaires

Guillaume44 a dit…
Je suis toujours épaté par tes trouvailles. Je ne suis pas très bon pour suivre l'actu BD.
Gromovar a dit…
J'ai un bon libraire et il y a quelques auteurs dont je suis les parutions.