Blackwater 4 - La Guerre - Michael McDowell

Après le tome 3 , voici " La Guerre ", nouvel opus de la saga Blackwater . Cette chronique, et celles qui suivront pour les numéros suivants, seront très succinctes. Le but est de ne pas spoiler pour ceux qui n'achèteraient pas chaque numéro dès sa sortie. Ce quatrième tome commence peu avant la Seconde Guerre Mondiale et se termine avec elle. La famille Caskey peu à peu s'apaise, elle passe par-delà les meurtrissures réciproques et se rassemble dans ce qui ressemble à une forme d'harmonie autour de la nouvelle génération, celle des enfants des différents ménages. Certes les enfants, devenus presque adultes, quittent leurs foyers, qui pour l'université, qui pour l'armée. Parfois pour s'émanciper, parfois pour fuir une situation difficile, d'autres fois encore pour mener au calme une quête plus personnelle. Mais aucun ne laisse derrière lui durablement les lieux de son enfance, et quand ils s'en éloignent ce n'est jamais ni pour très loin ni

Man in black

On peut trouver sur Internet, ici par exemple, ou sur Kindle US, cette courte nouvelle de John Scalzi qui est délicieuse comme un épisode de "Ma sorcière bien aimée". C'est un shareware (the trick is here : If you read it and enjoy it, then you can pay me either through PayPal (send the money to “detrius@scalzi.com” — Please put “STORY PAYMENT” in there somewhere so I can track it), or through Amazon’s Honor System payment thingy) dont la moitié des gains ira à The Lupus Foundation of America.
Au-delà de l'aspect caritatif, "How I proposed to my wife ; an alien sex story" est une histoire de SF courte à la golden age, comme aurait pu en écrire Silverberg ou le K. Dick des débuts.
Contacts (et plus si affinités) avec des extra-terrestres vivants sur Terre, secret interstellaire, romance, Scalzi met du grand dans du petit avec l'humour décalé et pince sans rire qui le caractérise quand il est à son meilleur.
Ca se lit vite, avec plaisir ; ça fait régulièrement sourire. Et c'est délicieusement old fashioned.
Faites un beau geste, et faites-vous plaisir en replongeant dans un monde sans zombies, épuisement des ressources, ou réchauffement climatique, avec une histoire qu'on aurait pu lire dans Amazing Stories.
How I proposed to my wife ; an alien sex story, Jonh Scalzi

Commentaires