Blackwater 4 - La Guerre - Michael McDowell

Après le tome 3 , voici " La Guerre ", nouvel opus de la saga Blackwater . Cette chronique, et celles qui suivront pour les numéros suivants, seront très succinctes. Le but est de ne pas spoiler pour ceux qui n'achèteraient pas chaque numéro dès sa sortie. Ce quatrième tome commence peu avant la Seconde Guerre Mondiale et se termine avec elle. La famille Caskey peu à peu s'apaise, elle passe par-delà les meurtrissures réciproques et se rassemble dans ce qui ressemble à une forme d'harmonie autour de la nouvelle génération, celle des enfants des différents ménages. Certes les enfants, devenus presque adultes, quittent leurs foyers, qui pour l'université, qui pour l'armée. Parfois pour s'émanciper, parfois pour fuir une situation difficile, d'autres fois encore pour mener au calme une quête plus personnelle. Mais aucun ne laisse derrière lui durablement les lieux de son enfance, et quand ils s'en éloignent ce n'est jamais ni pour très loin ni

Gentil dauphin


Tome 5 de l'excellente série historique Le trône d'argile, amputée de Jarry. Après les multiples déboires de Charles VI le fou, puis du faible Charles VII, Jeanne la pucelle, paysanne pieuse manipulée par les proches de la reine, entre en lice.
Juste quelque lignes pour dire que c'est un superbe travail sur la fin de la guerre de 100 ans. Scénario complexe et travaillé, reprenant en détail la réalité historique des complots, des trahisons et des retournements d'alliance, dessin réaliste montrant avec forces détails l'architecture, l'armurerie, les visages, album de 60 pages (nécessaire à la complexité du récit), galerie de portraits en troisième de couverture avec noms et titres des principaux protagonistes, "Le trône d'argile" est un divertissement tortueux de grande qualité qui n'a rien à envier au "Trône de fer".
Le trône d'argile t5, La pucelle, Richemont, Théo

Commentaires

Anonyme a dit…
gentil dauphin, comme ça ?
Gromovar a dit…
Pas vraiment ;-)