Imago - Octavia Butler

Cent ans après l’irruption des Oankalis dans le destin de l’espèce humaine , Jodhas est un enfant hybride de Lilith, l’héroïne de la saga. Enfant certes, mais il vient d’atteindre l’âge de la métamorphose qui fera de lui un adulte capable d’utiliser tous ses pouvoirs et de se reproduire. Problème : pour la première fois depuis qu’existent sur Terre ces hybrides qui abritent dans leur corps gênes humains et gênes oankalis, la métamorphose de Jodhas, destinée à le faire passer à l’état d’adulte, fera de lui un Ooloi, membre du troisième sexe Oankali et pilier de leur société. Et tu t’en souviens, lecteur, ces Oolois sont des génies génétiques capables de toutes les recombinaisons dans les organismes qu’ils touchent. Ils sont donc tout à la fois les intermédiaires entre les Oankalis et le monde vivant, les porteurs éternels de la mémoire millénaire de toutes les espèces vivantes rencontrées, et les intermédiaires obligés de la reproduction. Problème 2 : Jodhas sera le premier Ooloi issu d

The Stand 6 : The night has come


Sixième et dernier tome de l'adaptation du monumental "The Stand" de Stephen King par Aguirre-Sacasa, Perkins, et Martin, après No man's land.
"The night has come" raconte le sacrifice des leaders de la communauté de Boulder et l'anéantissement du groupe de Las Vegas mené par le Walking Dude. Dans ce dernier épisode, ce sont les forces du Bien qui l'emportent contre celles du Mal. La vie va pouvoir reprendre et la civilisation humaine se reconstituer, mais le Mal est éternel, et le Walking Dude a déjà jeté son dévolu sur une autre population à manipuler.
Conclusion attendue de cette très bonne et très fidèle adaptation, "The night has come" met un terme à un bien beau travail, qui permettra à de nombreux lecteurs de BD de découvrir un classique du roman post-apocalyptique en s'évitant les (trop) nombreuses digressions de Stephen King.
The Stand, VO t6, The night has come, Aguirre-Sacasa, Perkins, Martin

Commentaires