Conan Le dieu dans le sarcophage - Headline - Civiello

Juste un petit mot de rien du tout parce qu'il ne faudrait pas que chroniquer Conan en BD devienne une habitude . " Le dieu dans le sarcophage " est le onzième volume des adaptations de Conan en BD chez Glénat. " Le dieu dans le sarcophage " est l'une des toutes premières nouvelles de Howard mettant en scène le personnage du Cimmérien. Après quelques éléments de background sur les civilisations maléfiques qui précédèrent dans l'Histoire le très inquiétant royaume de Stygie, on y voit un Conan engagé par un noble pour voler une coupe de grande valeur dans le trésor d'un riche collectionneur. Catastrophe, quand le barbare arrive sur les lieux de son forfait à venir il tombe sur le cadavre du collectionneur, et sur un garde qui le met en joue avec son arbalète. Catastrophe bis, arrivent sur ces entrefaites le chef du conseil inquisitorial de la ville, Demetrius, accompagné du brutal Dionus, chef des pandores locaux, et de quelques gardes armés. Arrivé s

(Pas si) brève revue de BD


Tome 6 du Crépuscule des Dieux de Jarry, sobrement intitulé "Ragnarok".
Ragnarok est arrivé. Les dieux s'affrontent dans un cataclysme qui donnera le pouvoir aux hommes. Siegfried meurt, abattu par traitrise. Les vikings à venir feront vivre le souvenir des dieux d'Asgard.
La légende de l'or du Rhin est mise en scène de manière toujours aussi détaillée et spectaculaire dans cette série indispensable à tous ceux qu'intéressent ce mythe. Du bien beau travail de vulgarisation, excitant à souhait.


Tome 4 de l'adaptation intégrale du Do androïds dream of electric sheep ? de Philip K. Dick.
Deckard est rassuré sur l'humanité de Phil Resch et remet quelque peu ses idées en place. Les réplicants survivants s'installent chez John Isidore, qui commencent à de réveiller et à comprendre ce qui est en jeu. Deckard achète une chèvre.
Qualités et défauts précédemment décrits de cette sont présents dans ce volume qui n'est pas le plus passionnant de la série. Mais on achète l'intégrale ou pas. J'achète.


Retour en comic du croquemitaine anglais Spring-Heeled Jack. Là ou Hodder faisait de son personnage un voyage temporel égaré et gaffeur, Ellis le présente en anarchiste visant à la révolution anglaise. L'histoire est complotiste à souhait, rythmée et vive, agréable à lire, idéalement située entre rêve et science. Il ya du Peter Pan et de l'Oliver Twist dans ce bref mais dense récit, ainsi que le portrait d'un des ces savants fous caractéristiques du XIXème siècle. Les dessins sont à l'unisson, beaux et brillamment colorés (au deux sens du terme).
Le duo Ellis, Caceres avait réalisé le brillantissime Crécy, on retrouve ici la qualité de leur collaboration, leur manière unique de raconter une histoire.
De plus l'édition de Milady est de très grande qualité. Couverture en partie glacée, papier de couverture granuleux, textes scientifiques intermédiaires sur page sépia, c'est un très bel objet que le lecteur a dans les mains. Bravo pour ce travail.

Ragnarok, Le crépuscule des dieux 6, Jarry Djief
Do androïds dream of electric sheep, t4, Parker
Captain Swing et les pirates électriques de Cindery Island, Ellis, Caceres

Commentaires