Bangkok Déluge - Pitchaya Sudbanthad

« Krungthep mahanakhon amon rattanakosin mahintara ayuthaya mahadilok phop noppharat ratchathani burirom udomratchaniwet mahasathan amon piman awatan sathit sakkathattiya witsanukam prasit » : ville d'Asie, capitale de la Thaïlande. Aussi connue sous le nom de Bangkok . C'est dans la ville tentaculaire de ses origines que nous transporte Pitchaya Sudbanthad pour son premier roman, " Bangkok Déluge ". De la fin du XIX siècle au futur proche, Sudbanthad donne à voir, à entendre, à sentir, une ville monstre aussi fascinante qu'on cobra cracheur. Autour d'un site qui persiste d'un moment de la ville à l'autre, d'une maison qui fut mission chrétienne avant d'être une belle demeure et devint ensuite l'annexe d'un immeuble de grande hauteur, l'auteur déroule l'écheveau des vies qui en sont proches, au cœur d'une ville qui est le personnage principal du roman. Une ville que je n'avais pas lue aussi bien décrite depuis La fille a

Delicatessen


Le Père Noël est bien aimable, malgré son air douteux et son renne qui a l'air d'avoir abusé des cigarettes qui font rire. Il m'a apporté de biens beaux livres (la pile est un rocher de Sysiphe), et je crois savoir qu'une autre volée d'elfes est en chemin. Joyeux Noël à tous avant la fin du monde. Profitez-en bien, c'est le dernier.

Commentaires

Guillmot a dit…
Tu as été gâté !
Tigger Lilly a dit…
Comme c'est bizarre de la lecture :p

Joyeux Noël, mangeur de chatons !
Gromovar a dit…
A toi aussi, amie des chatons.