Something is Killing the Children t1, Tynion IV, Dell’Edera, Muerto

Juste quelques mots (et cette fois vraiment pas plus) sur le TPB 1 du Something is Killing the Children de l’énorme James Tynion IV, illustré par Dell’Edera et Muerto. Commençons par donner le résumé éditeur : Lorsque les enfants de la petite ville d'Archer's Peak se mettent à disparaître les uns après les autres - certains sans laisser la moindre trace, d'autres dans des circonstances extrêmement violentes - la peur, la colère et la suspicion envahissent l'entourage des victimes et laissent la police locale dans le plus grand désarroi. Aussi, quand le jeune James, seul témoin oculaire du massacre de ses trois camarades, sort de son mutisme pour parler de créatures terrifiantes vivant dans la pénombre, le coupable semble tout trouvé. Son seul espoir viendra d'une étrange inconnue, Erica Slaughter, tueuse de monstres capable de voir l'impensable, ce que l'inconscient des adultes a depuis longtemps préférer occulter. Something is Killing the Children est l’

Maëlig, suite et fin


La sortie du tome 1 de "Car l'enfer est ici", la suite immédiate du "Pouvoir des innocents", après celle du premier volume des "Enfants de Jessica" qui se passe dix ans plus tard, me donne l'occasion de renvoyer la balle à Maëlig. Je n'ajouterai rien, quelques jours après, à ce qu'il a fort bien écrit. Qu'on sache seulement que "Le pouvoir des Innocents" est peut-être la meilleure série de BD que j'ai lue sur le plan scénaristique. Un vrai chef d'oeuvre et un must-have pour ceux qui aiment le huitième art.

Le pouvoir des innocents, 5 tomes, Brunschwig, Hirn
Les enfants de Jessica, 1 tome, à suivre
Car l'enfer est ici, 1 tome, à suivre

Commentaires

Maëlig a dit…
Merci pour le lien. J'ai hâte de lire celui-ci, j'espère notamment qu'il éclairera un peu la façon dont Logan (à son corps défendant, j'imagine) a pu devenir le symbole du mouvement anti-Rupert. Tu as lu le 1er des enfants de Jessica?
Gromovar a dit…
Oui. Trop court mais l'ambiance y est.