le nain de Whitechapel - Cyril Anton

Londres, fin du XIXe siècle. Plus ou moins. Oscar est le fils cadet d’une famille de la bourgeoisie anglaise. Excellent pianiste, il a un aîné moins brillant que lui mais que ses parents préfèrent. Lui est le souffre-douleur. Il faut dire qu’Oscar est nain, objet de honte et d’opprobre dans un monde où la difformité est perçue comme le signe objectif d’une défaillance morale. Après des années de brimades et d’humiliations, Oscar est foutu à la porte, littéralement jeté aux chiens. Il est alors recueilli par Freddy, un noir veuf et pianiste qui l’emmène chez lui à Whitechapel et l’initie au jazz et à la blue note. Mais voilà qu’en ces temps un gang nommé Tabula Rasa assassine d’horribles manières ceux qu’il considère comme des indésirables, pauvres, handicapés, marginaux… Oscar, qui change alors d’identité, se lance dans la traque des membres du gang. Il initie aussi la construction d’une boule de neige géante destinée à protéger le quartier et ses habitants des agressions extérieures.

With liberty and justice for all


Juste un mot pour dire que le tome 4 de l'adaptation comics de "The Stand", "Hardcases", est disponible en VO. Après la relative pause du tome 3, l'action redémarre. Les décisions sont prises, des groupes sociaux protopolitiques se reconstruisent. La confrontation approche entre forces du Bien et forces du Mal (dit comme ça, ça fait un peu con), et comme dans Highlander, il ne peut en rester qu'un. L'adaptation est toujours d'excellente qualité, et, lisant le comic, on a l'impression de relire le roman. Cette lecture est vivement conseillée.

The stand VOt4, Hardcases, Stephen King, Aguirre-Sacasa, Perkins, Martin

Lu dans le cadre du Challenge Fins du Monde de TiggerLilly

Commentaires