Luminary 3 - The No War Man - Brunschwig - Perger

Suite et fin (hélas) de la série Luminary , où le Photonik de Ciro Tota est réimaginé par Luc Brunschwig et Stéphane Perger. La spirale des d'événements enclenchée dans le tome 2 – qui culminait dans le meurtre le plus stupéfiant qui soit – ne cesse de tourner et tourner jusqu'à atteindre des niveaux de radicalité dangereux pour la société américaine dans son ensemble. Entre volonté de poursuivre les programmes militaires contestables qui ont conduit à la création des Photonik, de cacher la vérité au peuple américain sur les agissements du groupe factieux qui a pris le contrôle des institutions, et enfin – tout est lié – de fournir à la frange la plus crédule de l'opinion un puis deux boucs-émissaires, le pouvoir ajoute au scandale des black ops la tenue d'un simulacre de procès qui rappelle – en bien pire dans ses conséquences – celui des 7 de Chicago . Face à l'injustice criante et alors que le chaos envahit les rues sous l'impulsion de milices racistes qui

Murnau réarrangé par Sepultura : Angelizer

Les lecteurs qui ne connaissent de Sire Cedric que l'auteur à succès de romans policiers horrifiques, lus et approuvés par votre serviteur Gromovar ici et , ignorent qu'il a, comme le docteur Jekyll, un double maléfique. Hier soir, à la salle du Jas' Rod, dans la jolie (?) ville des Pennes-Mirabeau, le démon était libéré en compagnie de ses potes d'Angelizer. La preuve, acquise au péril de ma vie, sur les photos ci-dessous.















Après le concert, la bête est retournée aux enfers, et le chaleureux Sire Cedric a fait un tour dans la salle pour discuter avec le public (enfin, chaleureux, ça ne crève pas les yeux sur la photo qui suit, et pourtant, croyez-moi, il l'est).



Précisons que les spectateurs étaient 40 selon la police et 14000 selon la CGT.

Commentaires

Lhisbei a dit…
d'avoir bravé le danger, soit remercié Gromovar :)
Gromovar a dit…
Tu me crois si je te dis que j'y retourne cet après-midi ?
Lhisbei a dit…
on ne t'arrête plus. Grand aventurier tu t'es affranchi des peurs primales et obscures propres au genre humain... :)
bon concert :)
(pense à ne pas faire pivoter l'appareil photo)